Ferme, la Pouchetais (Miniac-sous-Bécherel)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme, la Pouchetais (Miniac-sous-Bécherel)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Miniac-sous-Bécherel

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rennes Métropole

Canton

Bécherel

Lieu-dit

Pouchetais (la)

Références cadastrales

1980 B2 888

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Logement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 17e siècle, 1er quart 19e siècle

Description historique

Situé au sud-ouest du bourg dans un écart, cette ferme date de la 2e moitié du 17e siècle pour sa est et du 1er quart du 19e siècle pour sa partie ouest comme l’atteste la date 1683 portée sur le linteau de la fenêtre du logis ouest. Au 19e siècle, plusieurs propriétaires habitent la ferme de La Pouchetais (d’est en ouest) : Julien Huet, veuf et enfants ; Jean Ruellan, des Louages ; Julien André puis Mathieu André, cultivateur.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, calcaire, moellon, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit

Commentaire descriptif de l'édifice

Cet alignement est composé de deux unités l’une du 17e siècle, à droite, une autre à gauche ajoutée au 19e siècle. Celle de droite a gardé son caractère d’origine typique du canton : logis et étable réunis par des portes cintrées jumelées et gerbières jumelées au-dessus. En fait, au- dessus de la salle du logis, quoique desservie par une gerbière, à l’instar d’un grenier aux murs enduits à la chaux, compte fenêtre avec coursière, armoire murale avec évier et dans, un angle, un siège de latrines avec conduit perdu dans l’épaisseur du mur. Plusieurs maisons rurales du canton présentent ainsi ce type de pièce d’étage à fonction mixte d’habitation et de grenier : était-ce en alternance dans l’année en fonction du stockage des récoltes ?Bâti sur un plan rectangulaire, le logis est se compose d’un rez-de-chaussée et d’un étage. Construite en moellons de granite, la façade principale, orientée sud, est percée par huit ouvertures : quatre en rez-de-chaussée dont deux portes en plein cintre à double rouleaux ; quatre à l’étage dont deux gerbières également plein cintre. L’arase des murs est constituée de corbelets en pierre moulurés supportant cache-moineaux. La couverture est en ardoises ; l’étanchéité du faîtage est assurée par des tuiles faîtières mécaniques. Le pignon est soutient une souche de cheminée en pierre de taille.Bâti sur un plan carré, le logis central se compose d’un rez-de-chaussée et d’un étage. Construite en moyen appareillage de granite assisé, la façade principale, orientée sud, est percée par quatre ouvertures : deux en rez-de-chaussée dont une porte à linteau droit ; deux à l’étage (une gerbière à linteau en bois et un jour doté d’une grille. L’arase du mur est constituée de bauge soutenant corbelets en bois équarri supportant cache-moineaux. La couverture est en ardoises fixées aux crochets ; l’étanchéité du faîtage est assurée par des tuiles faîtières mécaniques. Le pignon ouest, mitoyen, soutient une souche de cheminée en brique.Bâti sur un plan rectangulaire, le bâtiment à l’ouest se compose d’un rez-de-chaussée et d’un étage. Construite en bauge sur soubassement de granite, la façade principale, orientée sud, est percée par six ouvertures : trois en rez-de-chaussée dont une porte charretière ; trois à l’étage dont une gerbière et une ancienne baie obstruée d’agglomérés de béton. À noter l’hétérogénéité des encadrements de baie (brique, granite,bois). La couverture est en ardoises fixées aux crochets et comporte deux châssis de toit ; l’étanchéité du faîtage est assurée par des tuiles faîtières mécaniques. Aucune souche de cheminée.

Commentaires d'usage régional

Logis à fonctions multiples, porte haute travées jumelées, haut surcroît ; armoire murale

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1986

Date de rédaction de la notice

2016

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Rioult Jean-Jacques, Bodchon Matthieu, Robert Clément

Cadre de l'étude

Inventaire topographique (Miniac-sous-Bécherel)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35