Manoir, la Fontaine (Langan)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Manoir

Destination actuelle de l'édifice

Dépendance

Titre courant

Manoir, la Fontaine (Langan)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Langan

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rennes Métropole

Lieu-dit

Fontaine (la)

Références cadastrales

1983 A2 283

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1673

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

Date 1673 portée sur cheminée détruite : information orale.Installé sur la route de la Chapelle Chaussée, un manoir antérieur est mentionné au 16e siècle, alors détenu par la famille Ginguené. À la fin du 19e siècle, l'ancien manoir était devenu une ferme et la partie gauche transformée en étable. Plusieurs dépendances furent alors ajoutées dont une subsiste aujourd'hui à l''est du bâtiment.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, grès, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à l'impériale, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Sur le cadastre napoléonien le bâtiment principal montre un plan intéressant rectangulaire cantonné de quatre pavillons au niveau des angles, pavillons disparus à l'exception d'un seul au nord-est.La façade principale de l'édifice est construite en moellons de grès et a connu peu de modifications. En effet, qu'ils s'agissent des portes ou des baies, elles sont encore à leur place initiale bien que leurs encadrements ont parfois été modifiés. La façade postérieure est quant à elle construite en bauge sur un solin de schiste. Le sellier y étant accolé, cette façade ne comporte que très peu d'ouvertures. Le pavillon qui se trouve au nord-est a la particularité d'être couvert d'un toit à l'impérial du 21e siècle.Sur le cadastre napoléonien le bâtiment principal montre un plan intéressant rectangulaire cantonné de quatre pavillons au niveau des angles, pavillons disparus à l'exception d'un seul au nord-est. Tout l'édifice est construit en bauge avec un solin en pierre.La façade antérieure comporte au rez-de-chaussée deux portes dont l'encadrement est en granite et deux fenêtres, la première avec un carré en bois et la seconde avec du granite. Qu'il s'agisse des portes ou des baies, elles sont encore à leur place initiale. L'étage est aujourd'hui habité et éclairé par trois fenêtres qui correspondent aux ouvertures qui devaient donner accès au grenier au 20e siècle. La première à gauche a un encadrement de granite dont l'assise comporte un blason à l'envers, ce qui indique qu'elle a été reposée à l'envers lors de travaux. Les deux autres baies ont un carré en bois. Ce corps de bâtiment est couvert par un toit à deux longs pans recouvert d'ardoises.La façade postérieure est presque totalement aveugle car le sellier s'y appui, laissant simplement la place pour une fenêtre avec un encadrement en granite au-dessus de laquelle il reste des traces d'une ancienne ouverture. Le sellier est éclairé par deux fenêtres et est accessible par une porte, qui était autrefois une fenêtre. Toutes ces ouvertures sont encadrées par des carrés de bois. Sur la façade ouest de ce sellier se trouve deux portes l'une au-dessus de l'autre. Cette petite annexe est donc couverte d'une simple pente en ardoises.Le pavillon qui se trouve au nord-est du bâtiment prend une forme carrée et comporte une ouverture en hauteur. Le toit à l'impérial en ardoise a été refait au cours du 21e siècle. Cependant les murs auraient besoin de travaux.À l'est du corps de logis principal se trouve une petite dépendance qui devait être une grange. De ce fait, il y a une grande porte coulissante avec à gauche une seconde porte de dimensions plus réduites, et à droite une baie avec carré en bois. La toiture à deux versants est coupée par deux lucarnes à demi-croupe. Ce petit édifice se trouve dans un état moyen et a donc besoin de restauration.À l'intérieur du logis se trouve une cheminée monumentale en granite.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1986

Date de rédaction de la notice

1986 ; 2016

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Rioult Jean-Jacques, De Sousa Figueiredo Déborah, Chemin Mathilde

Cadre de l'étude

Inventaire topographique (Bécherel), inventaire topographique (Langan)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Manoir, la Fontaine (Langan)
Manoir, la Fontaine (Langan)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image