Manoir de la Riboisière (Romagné)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Manoir

Titre courant

Manoir de la Riboisière (Romagné)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Romagné

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays de Fougères

Canton

Fougères Sud

Lieu-dit

Riboisière (la)

Références cadastrales

1955 D2 505

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Chapelle, moulin, colombier

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle, 20e siècle

Description historique

Dans ses Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, Emile Pautrel indique que la première mention de cette terre noble relevant de Fougères date du 16e siècle. Propriété de la famille de Linières à cette époque, puis de la famille Roger au 17e siècle, elle passe à la célèbre famille Baston qui en adopte le nom à la fin du 17e siècle. Le moulin et le colombier signalés dans un aveu de 1601 ont disparu.(Frédéric Déan)Manoir 16e siècle désaffecté vers 1880 ; chapelle, colombier et moulin détruits.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon, granite, pierre de taille, grès, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Le logis présente un plan allongé et compte un rez-de-chaussée surmonté d'un étage carré et d'un comble. Sa façade orientée au Nord donne sur une cour qui était autrefois bordée de dépendances (formant un L) ayant servi de base aux bâtiments d'une nouvelle exploitation mise en place vers 1880. La construction est élevée en moellons (granite et grès), les pierres de taille (granite) ayant été réservées aux ouvertures et chaînages d'angles. Ornée de deux belles portes en plein cintre, la façade Nord par laquelle on accédait autrefois au logis est la plus soignée ; la façade Sud qui ouvrait probablement sur un jardin est plus sobre dans ses percements. Le logis comptait trois salles à chaque niveau. Située au centre du rez-de-chaussée, la salle de vie était probablement encadrée à l'Est par un cellier et à l'Ouest par une étable. A l'étage, la chambre dont la fenêtre donnait sur le jardin occupait l'extrémité Est alors que le reste de l'espace servait de zone de stockage (greniers). La charpente dont une photographie prise dans les années 1960 a été conservée présente une forme du 16e siècle qui permet de dater l'ensemble du bâtiment qui fut remanié aux 19e et 20e siècles.(Frédéric Déan)

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1969

Date de rédaction de la notice

1979 ; 2014

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ducouret Jean-Pierre, Déan Frédéric

Cadre de l'étude

Inventaire topographique (Fougères-Sud), inventaire topographique (Fougères communauté)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Présentation de la commune de Romagné ; Manoir de la Riboisière (Romagné)
Présentation de la commune de Romagné ; Manoir de la Riboisière (Romagné)
(c) Région Bretagne
Voir la notice image