Fontaine de dévotion Saint-Tugen (Primelin)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fontaine de dévotion

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Tugen

Titre courant

Fontaine de dévotion Saint-Tugen (Primelin)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Primelin

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cap Sizun

Canton

Pont-Croix

Lieu-dit

Saint-Tugen

Références cadastrales

2018 AZ 150, pour le lavoir

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Lavoir

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle

Description historique

Bâtie au 16e siècle, la fontaine Saint-Tugen est signalée sur le cadastre de 1837 à l’emplacement qu’elle occupe actuellement, contrairement au lavoir qui fut installé plus tard.La fontaine a attiré de nombreux voyageurs et artistes à travers les siècles désireux de découvrir le Cap-Sizun.Ainsi, en 1847, Maxime Du Camp, accompagné de Gustave Flaubert, écrit ceci alors qu’ils étaient venus assister au pardon de Saint-Tugen :« Au bas d’une ruelle qui dégringole une pente caillouteuse coule une source claire contenue dans un bassin carré et abritée sous un enfoncement de la muraille. C’est une fontaine magique où doivent aller boire ceux que les chiens enragés ont mordus et aussitôt ils sont guéris. Croyez cela et buvez de l’eau ! »Selon les témoignages recueillis à Primelin, et contrairement à ce qu’affirme l’écrivain, le saint ne guéri pas la rage, il la prévient. Ainsi, les personnes mordues par un chien enragé venaient à la fontaine pour accomplir un rituel très simple : il suffisait de regarder son reflet dans l’eau de la fontaine (ou de l’auge voisine selon les sources) après avoir fait trois fois le tour de l’édicule. Tout allait bien si l’eau restait limpide. Par contre, si l’image d’un chien apparaissait, c’est le signe que la rage allait se déclarer très vite. Les gens atteints de la rage étaient alors immédiatement enfermés dans une petite pièce située à gauche du grand portail appelée « la prison du saint » pour y attendre la mort.Par extension, on a attribué au saint la faculté de guérir la rage de dent. Hyacinthe Le Carguet rapporte dans le bulletin de la société archéologique du Finistère de 1891 que « pour guérir les maux de dent, il faut, par soi-même ou par une tierce personne, balayer la chapelle ou vider la fontaine du saint. » Cette pratique était, selon lui, très usitée à la fin du 19e siècle.Aujourd’hui, la fontaine est dans un très bon état de conservation et régulièrement entretenue. Elle est d’ailleurs le sujet de nombreuses cartes postales, généralement accompagnée de femmes en costume traditionnel.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granulite, pierre de taille

Commentaire descriptif de l'édifice

L’ensemble fontaine lavoir se situe en bas d’une petite ruelle qui descend à l’est de la chapelle Saint-Tugen.La fontaine se trouve au nord de cette ruelle dans un renfoncement des murs des propriétés voisines. Associée à une auge monolithe, elle trône dans un petit enclos fait de grosses pierres dans lequel sont aménagés deux échaliers suivi de deux petits escaliers. L’édicule en pierres de taille présente une ouverture en anse de panier moulurée et une voute profonde. Une statue du saint se trouve sur un petit socle saillant intégré au pignon. Le lavoir est situé de l’autre côté du chemin. Vers 1900, il était constitué de moellons grossiers et de quelques grosses pierres plates disposée sur ses abords pour permettre aux laveuses de battre leur linge. Aujourd’hui, l’édicule est cimenté et entouré d’un muret de pierres dans lequel a été aménagé un échalier.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Saint Tugen

Commentaires d'usage régional

Fontaine mur

Protection

Référence aux objets conservés

IM29002775

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1977

Date de rédaction de la notice

1984 ; 2019

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Toscer Catherine, Douard Christel, Serre Fabien

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, inventaire topographique (Primelin)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Chapelle Saint Tugen (Primelin) ; Fontaine de dévotion Saint-Tugen (Primelin) ; Écart, Saint-Tugen (Primelin) ; Les lavoirs et fontaines (Primelin)
Chapelle Saint Tugen (Primelin) ; Fontaine de dévotion Saint-Tugen (Primelin) ; Écart, Saint-Tugen (Primelin) ; Les lavoirs et fontaines (Primelin)
(c) Communauté de communes Cap Sizun - Pointe du Raz
Voir la notice image