Ferme, Pors Feunteun (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme, Pors Feunteun (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Esquibien

Précision sur la localisation

Commune fusionnée après inventaire : Commune inventoriée sous le nom de Esquibien

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cap Sizun

Canton

Pont-Croix

Lieu-dit

Esquibien ; Pors Feunteun

Références cadastrales

2019 AH 225

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Puits, étable à vaches, étable à chevaux

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1774, 1776, 1791, 1817, 1819

Commentaires concernant la datation

Porte la date, porte la date, porte la date, porte la date, porte la date

Description historique

Les dates relevées sur les bâtiments de cette ancienne ferme renvoient à une période allant de la fin du 18e siècle au début du 19e.La première série de date couvre le 4e quart du 18e siècle et est associée au nom de DANZE (1774 G : DANZE H : DANZE sur le puits, 1791 HENRY DANZE sur l’ancienne cuve à laver le linge aujourd’hui disposée dans la cour et 1776 sur une pierre de la façade sud du logis). La deuxième série est associée aux noms de DONNART et MOAN et renvoie au 1er quart du 19e siècle (DONNART 1817 MARIE MOAN sur une pierre de la façade antérieure de l’étable et 1819 dans le couloir du logis). Cette dernière date n’est pas associée au nom mais on sait que l’inscription, ainsi que toutes les sculptures exceptionnelles du couloir, sont dues à Louis DONNART, sculpteur et tailleur de pierre, habitant de la maison au début du 19e siècle et probablement à l’origine d’une importante transformation du logis à cette époque. (On attribue d’ailleurs à ce sculpteur la réalisation de la croix de chemin sise au village voisin de Kerhuon.)La comparaison entre le cadastre de 1837 et ce que l’on peut observer sur le terrain en 2020 montre que l’organisation générale des bâtiments n’a pas tellement évolué. Les changements majeurs consistent en la disparition du four à pain qui se trouvait isolé au nord des bâtiments, de la crèche à cochons en pierres de tailles qui faisait face au logis, de l‘autre côté de la cour (et qui gênait le passage du tracteur) ainsi que la création de grands hangars agricoles modernes au sud-est de la cour.Ces dernières décennies ont vu la restauration du logis, de l’écurie attenante et du puits et le remaniement complet des autres bâtiments de cette ancienne ferme en vue d’en créer un gîte rural.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granulite, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans pignon découvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

Située au nord du petit village de Pors Feunteun, à quelques centaines de mètres de la côte de la commune historique d’Esquibien, cette ancienne ferme est organisée autour d’une petite cour entièrement close de tous côtés par des bâtiments (anciens ou modernes) ou des murets assez hauts.L’alignement principal est composé d’un logis auquel sont accolées une étable remaniée et une écurie. Le logis présente une élévation à quatre travées dont les deux fenêtres principales du rez-de-chaussée ont été agrandies par le haut, une façade antérieure en moellons dont on a ôté l’enduit avec bandeau médian, corniche du toit en cavet souligné d’une rangée de pierres de taille et souches de cheminées moulurées. Le caractère exceptionnel de ce logis réside dans les sculptures très soignées réalisées par les propriétaires tailleurs de pierre dans le couloir central dont le sol, les murs ainsi que le plafond sont en pierres de taille. Ici, croix, motifs floraux, rosace, date de 1819 et sigle religieux IHS sont sculptés en réserve sur les dalles du plafond ou sur les linteaux des portes menant aux deux pièces et au toul an diri (trou sous l’escalier). Ces sculptures étaient pour certaines, il y a encore quelques années, relevée à la peinture ocre dont on devine encore ça et là quelques résidus. Notons la présence d’une corniche en cavet disposée sous le plafond et dont le motif a été répété à certains endroits de l’intérieur de la salle commune par l’actuel propriétaire, également maçon et tailleur de pierres.La salle commune en question a été remaniée ces dernières décennies et la cuve à laver le linge (qui servait aussi à faire cuire la bouillie des cochons) visible sur les photos de 1978 a été déplacée dans la cour. On peut tout de même y observer encore aujourd’hui une grande cuve circulaire en granite monolithe intégré au mur sud au niveau de l’arrière cuisine et qui servait, selon l’actuel propriétaire, de « frigo pour le beurre ».Le puits de la ferme se trouve isolé à l’est des bâtiments, intégré dans un mur de clôture récent qui sépare la propriété de sa voisine. De type traditionnel (pierre de taille, section carrée et toit pyramidal sommé d’une boule stylisée) il est associé à une auge monolithe servant d’abreuvoir. Il communique avec celle-ci au moyen d’une pierre creusée exceptionnellement longue intégrée à la maçonnerie du côté sud de l’ouvrage. D’après l’actuel propriétaire, il y avait autrefois plusieurs auges alignées dans la pente du terrain, communiquant entre elles et permettant ainsi à plus de vaches de boire en même temps.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

IHS

Description de l'iconographie

Croix, étoile, cœur, feuillage.

Commentaires d'usage régional

Ferme de plan allongé, à deux pièces par étage ; puits couvert en maçonnerie

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1983

Date de rédaction de la notice

1984 ; 2020

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Toscer Catherine, Douard Christelle, Serre Fabien

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, inventaire topographique (Audierne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Ferme, Pors Feunteun (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016) ; Écart, Pors Feunteun (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016)
Ferme, Pors Feunteun (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016) ; Écart, Pors Feunteun (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016)
(c) Communauté de communes Cap Sizun - Pointe du Raz
Voir la notice image