Rue Danton, anciennement rue Double (Audierne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Rue

Appelation d'usage

Dit Rue Double

Titre courant

Rue Danton, anciennement rue Double (Audierne)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Audierne ; rue Danton

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pont-Croix

Canton

Pont-Croix

Adresse de l'édifice

Danton (rue)

Références cadastrales

1981 AI

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1646, 1683, 1699, 1723, 1735, 1811

Commentaires concernant la datation

Porte la date, porte la date, porte la date, porte la date, porte la date, porte la date

Description historique

La rue Danton constituait dès le 17e siècle avec la rue Costé-Cleden (actuelle rue Guezno) et la grand rue (actuelles rues Pasteur et Laënnec) le noyau des voies urbaines d’Audierne. Anciennement nommée rue Double car elle avait la particularité, au contraire des deux autres, d’être bâtie des deux côtés de la chaussée, elle est aujourd’hui totalement intégrée au tissu urbain d’Audierne et ne constitue plus que le départ d’un alignement de bâtiments qui va aujourd’hui sans discontinuer du port d’Audierne à Esquibien en passant successivement par Pennanguer, Kervréac’h d’Antraon, Kervréac’h d’Al lae et Kerivoas autrefois isolés.Plusieurs maisons recensées des deux côtés de la rue portent des dates ou des éléments architecturaux renvoyant aux 17e, 18e et 19e siècles, mais la plupart d’entre elles ont été fortement remaniées au 20e siècle à l’image de la maison sise au 18 de la rue sur laquelle on devine l’existence d’une porte en anse de panier sous une épaisse couche d’enduit et à côté de fenêtres largement agrandies. Notons par ailleurs qu’un porche probablement bâti au 16e siècle se trouve en haut de la rue en face du n°36. Étant donné le manque d'information sur cet ouvrage, on ne peut qu’émettre des hypothèses sur sa fonction. S’agit-il simplement d’un réemploi ou, au vu de sa proximité avec l'église St Raymond, de l'entrée de l'ancien enclos de l'église ou d'un ancien presbytère ?À la fin du 19e siècle, en plein essor de l’industrie de la sardine, la rue était totalement insalubre et surpeuplée. En 1881, 319 personnes issues en général du prolétariat maritime vivaient en effet dans 35 maisons desservies par une rue pavée seulement des deux côtés de la chaussée au milieu de laquelle coulait un ruisseau alimenté par la fontaine Saint-Raymond.Aujourd’hui seuls les deux tiers de la rue sont habités à l’année. Les commerces visibles sur les photos de 1983 ont fermé et la rue Danton est devenue une rue emblématique du « vieil Audierne » que l’on fait visiter aux estivants.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granulite, pierre de taille, granulite, moellon, enduit, granulite, moellon, torchis, pan de bois

Matériaux de la couverture

Ardoise

Commentaire descriptif de l'édifice

La rue Danton, longue d’environ 200 mètres et axée est-ouest, est établie à l’ouest des places de la Liberté et des Halles à moins de 100 mètres du port d’Audierne. Plutôt étroite et tortueuse elle présente des habitations de chaque côté d’une chaussée pavée dans sa partie est et dépourvue de trottoir. Les habitations du côté sud de la rue sont adossées à la colline de Keridreuff, haute de 25 mètres. Elles présentent des cours intérieures dont certaines semblent avoir été creusées au pied de la colline. Deux venelles situées aux exterminés de la rue permettent d’ailleurs de monter cette colline pour atteindre le village de Keridreuff, composé essentiellement de maisons dites « de pêcheur ».Les maisons observées dans la rue Danton, mitoyennes pour la plupart d’entre elles, présentent des élévations et façades antérieures différentes, témoins des différentes époques de construction et de remaniements. Elles sont le plus souvent enduites, mais certaines des maisons les plus anciennes (n°26 et n°30) présentent un appareillage en pierres de taille. Notons également la présence de l’une des deux seules maisons à pan de bois de la commune située au n°2 de la rue.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1983

Date de rédaction de la notice

1984 ; 2020

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Toscer Catherine, Douard Christelle, Serre Fabien

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, inventaire topographique (Audierne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Rue Danton, anciennement rue Double (Audierne)
Rue Danton, anciennement rue Double (Audierne)
(c) Communauté de communes Cap Sizun - Pointe du Raz
Voir la notice image