Cave coopérative la Grappe cévenole

Désignation

Dénomination de l'édifice

Établissement vinicole

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Coopérative vinicole

Titre courant

Cave coopérative la Grappe cévenole

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Saint-Christol-lès-Alès ; 542 avenue Campello

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Campello (avenue) 542

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1926

Auteur de l'édifice

Pierredon Louis (architecte)

Description historique

La société coopérative de vinification de Saint-Christol et Bagard est créée en 1925 et la cave construite l' année suivante par l' architecte Louis Pierredon. Un agrandissement en 1927-1928 double la longueur du vaisseau. Une deuxième travée pratiquement identique mais uniquement formée d' un chai est ajoutée à droite (à l' est) en 1930. Les agrandissements à l' arrière sont postérieurs. D' autres agrandissements, non datés, sont encore accolés contre le mur gouttereau du deuxième vaisseau, derrière la réplique du bâtiment abritant le logement de fonction. Par la suite, de nombreuses cuves métalliques sont installées sur la périphérie de la parcelle et à l' arrière. Le caveau de vente directe est aménagé en 1980. La cave est toujours en activité en 2013.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

La cave de Saint-Christol-les-Alès a une disposition assez peu répandue dans le Gard avec ses deux batteries de cuves en ligne disposées de part et d' autre d' une allée centrale, alors qu' à cette époque, la plupart des caves construites voient leurs cuves aménagées en fer à cheval. Ici, les cuves sont placées en batteries longitudinales sur deux niveaux. La cave primitive ne comportait qu' un seul vaisseau, qui a ensuite été doublé à l' identique. Un bâtiment étroit, à une seule travée est accolé au mur gouttereau gauche ; il abrite le logement de fonction disposé sur deux niveaux. Couvert d' un toit en terrasse formant corniche, il est remplacé plus tard par un appentis à croupe. La façade de la cave est composée symétriquement avec une grande baie centrale couverte d' un arc en plein-cintre en briques, qui s' inscrit dans le fronton souligné par un bandeau enduit lisse. L' inscription " cave coopérative " figure dans un bandeau semi circulaire, limité par un autre cordon semi circulaire, mêlant la brique et le moellon équarri, au-dessus de l' arc en plein-cintre de la baie axiale. Un autre cordon de briques sépare le parement en appareil polygonal du fronton enduit terminé par une corniche rampante. Au rez-de-chaussée, les deux quais situés sous la baie centrale sont protégés par un auvent métallique. Ils sont encadrés par d' autres baies superposées, celle de gauche dessert le bureau de la cave. Le second vaisseau, à peine moins large, est pratiquement identique : même baie axiale couverte d' un bandeau portant l' inscription " Saint-Christol-Bagard ", mais une seule travée de fenêtre éclaire le hall de travail, sur le côté gauche.

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Labellisé par la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites du 14 février 2013

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2013

Date de rédaction de la notice

2013

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauget Jean-Michel, Wienin Michel, Clier Josette

Cadre de l'étude

Label XXe

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

LABELXX-LR

1/34
cave coopérative
cave coopérative
© Monuments historiques
Voir la notice image