Four 2. Ce four est à cuisson oxydante. Sa longueur totale est de 4,25 m pour une hauteur maximum conservée de 1,20 m au niveau de la chaufferie et de 0,79 m au niveau du laboratoire. Rien n'a subsisté de la superstructure. La fouille montre un épandage de fragments de tuiles épars autour du four, provenant de l'arasement des structures. Les éléments de la voûte du laboratoire se sont effondrés à l'intérieur de ce dernier. Les tuiles relativement abondantes dans la chaufferie peuvent indiquer que cette dernière était protégée par une toiture en dur.

1. Sujet de la photographie

Localisation

Localisation

France ; Picardie ; Somme ; Beuvraignes

Code INSEE de la commune

80101

Adresse et/ou lieu-dit

Près des Noyers

Identification

Édifice

Atelier de terre cuite

Légende

Four 2. Ce four est à cuisson oxydante. Sa longueur totale est de 4,25 m pour une hauteur maximum conservée de 1,20 m au niveau de la chaufferie et de 0,79 m au niveau du laboratoire. Rien n'a subsisté de la superstructure. La fouille montre un épandage de fragments de tuiles épars autour du four, provenant de l'arasement des structures. Les éléments de la voûte du laboratoire se sont effondrés à l'intérieur de ce dernier. Les tuiles relativement abondantes dans la chaufferie peuvent indiquer que cette dernière était protégée par une toiture en dur.

2. Auteur

Photographe ou dessinateur

Benredjeb, Tahar

3. Description de la photographie

Éléments d’identification

Catégorie de phototype

Phototype argentique

Numéro du phototype

ARR22_038032150ZA

Droits diffusion

Reproduction soumise à autorisation du titulaire des droits d'exploitation

Description technique du phototype

Format du négatif

Z

Datation et événements liés à l’image

Date de prise de vue

2003

Four 2. Ce four est à cuisson oxydante. Sa longueur totale est de 4,25 m pour une hauteur maximum conservée de 1,20 m au niveau de la chaufferie et de 0,79 m au niveau du laboratoire. Rien n'a subsisté de la superstructure. La fouille montre un épandage de fragments de tuiles épars autour du four, provenant de l'arasement des structures. Les éléments de la voûte du laboratoire se sont effondrés à l'intérieur de ce dernier. Les tuiles relativement abondantes dans la chaufferie peuvent indiquer que cette dernière était protégée par une toiture en dur.