Structure 0021. Ce bâtiment a fait l'objet d'une hypothèse de restitution. La faîtière est supportée par trois poteaux porteurs repris chacun par une entrait. Les murs présentent un poteau tous les 0,50 m assemblé aux sablières basses et hautes par tenon et mortaise. Ils sont réalisés en torchis sur lattage en bois. L'ouverture principale se trouve sur la longueur donnant sur l'appentis. Les assemblages sont de deux types :tenon - mortaise et mi-bois. En dehors des chevrons, tous les bois sont assemblés. La couverture a été effectuée en roseaux. Le toit est supporté par trois poteaux enfoncés dans le sol repris par des bois horizontaux qui le solidarisent au bâtiment principal.

1. Sujet de la photographie

Localisation

Localisation

France ; Picardie ; Somme ; Beuvraignes

Code INSEE de la commune

80101

Adresse et/ou lieu-dit

Près des Noyers

Identification

Édifice

Atelier de terre cuite

Légende

Structure 0021. Ce bâtiment a fait l'objet d'une hypothèse de restitution. La faîtière est supportée par trois poteaux porteurs repris chacun par une entrait. Les murs présentent un poteau tous les 0,50 m assemblé aux sablières basses et hautes par tenon et mortaise. Ils sont réalisés en torchis sur lattage en bois. L'ouverture principale se trouve sur la longueur donnant sur l'appentis. Les assemblages sont de deux types :tenon - mortaise et mi-bois. En dehors des chevrons, tous les bois sont assemblés. La couverture a été effectuée en roseaux. Le toit est supporté par trois poteaux enfoncés dans le sol repris par des bois horizontaux qui le solidarisent au bâtiment principal.

2. Auteur

Photographe ou dessinateur

Moisan, M. C.

3. Description de la photographie

Éléments d’identification

Catégorie de phototype

Phototype argentique

Numéro du phototype

ARR22_038032147ZA

Droits diffusion

Reproduction soumise à autorisation du titulaire des droits d'exploitation

Description technique du phototype

Format du négatif

Z

Datation et événements liés à l’image

Date de prise de vue

2003

Structure 0021. Ce bâtiment a fait l'objet d'une hypothèse de restitution. La faîtière est supportée par trois poteaux porteurs repris chacun par une entrait. Les murs présentent un poteau tous les 0,50 m assemblé aux sablières basses et hautes par tenon et mortaise. Ils sont réalisés en torchis sur lattage en bois. L'ouverture principale se trouve sur la longueur donnant sur l'appentis. Les assemblages sont de deux types :tenon - mortaise et mi-bois. En dehors des chevrons, tous les bois sont assemblés. La couverture a été effectuée en roseaux. Le toit est supporté par trois poteaux enfoncés dans le sol repris par des bois horizontaux qui le solidarisent au bâtiment principal.