Bataille de la Favorite, An V

Identification du bien culturel

N°Inventaire

93.1.882

Domaine

estampe

Titre

Bataille de la Favorite, An V

Ecole-pays

France

Période de création

1er quart 19e siècle

Matériaux - techniques

papier (gravure)

Mesures

H. 46,1 ; l. 56,4

Inscriptions

Titre, annotation

Précisions inscriptions

Annoté sous la gravure à gauche : Naudet del. , à droite : Jean Adam sculp. ; titré en bas au centre : BATAILLE DE LA FAVORITE, An 5. ; texte sous le titre : Le général Provera avait trouvé le moyen de communiquer dans la nuit du 15 janvier avec Wurmser, et de combiner avec ce maréchal une attaque sur la Favorite et sur Motella qu'il ne croyait pas aussi bien gardées, et ou, surtout, il ne s'attendait guère à trouver le général Bonaparte, avec les mêmes troupes qui avaient triomphé le 14 à quinze lieus de là, à Rivoli. A cinq heures du matin le 16, les Autrichiens attaquèrent la Favorite et San Antonio, le vieux maréchal, qui s'était mis à la tête des troupes sorties de Mantoue parvint jusqu'au dernier de ces postes. Attaqué brusquement et avec beaucoup de vigueur le général Dumas céda et fut se rallier à deux bataillons que Bonaparte fit marcher à son secours et avec lesquels il réussit à contenir l'ennemi ; mais le général Serrurier, soutenu par la 57e demi-brigade du général Victor se maintint dans la Favorite et repoussa toutes les attaques. Wurmser qui s'était rabattu sur ce poste fut contraint de rentrer avec perte dans la citadelle. Débarassé de cette agression, la brigade Victor marcha sur le général Provera, la 57e renversa tout ce qui se trouvait devant elle pendant que le général Victor faisait tourner la gauche des Autrichiens par la 18e. La colonne ennemie qui croyait n'avoir affaire qu'aux seules troupes du siège surprise de cette attaque impétueuse se mit en désordre et quelques bataillons mirent bas les armes. Pendant ce temps, le général Miollis, sorti de St George à la tête de quelques bataillons, vint augmenter la confusion et la terreur de l'ennemi : tout à coup les 32e et 75e arrivant au pas de charge complètent l'investissment de la colonne. A Paris, chez Jean, Rue St Jean de Beauvais N°10. / Déposé à la Direction

Description

Représentation de la Bataille de la Favorite. Cette bataille eu lieu le 16 janvier 1797 à proximité de La Favorite dans le nord de l'Italie, entre l'armée française et l'armée autrichienne. Bonaparte bat la dernière colonne de renfort destinée à délivrer Mantoue qu'il assiège depuis plusieurs mois. Cette victoire provoque, le 17 janvier, la reddition de la place. Le général Dumas prendra également un rôle important au cours de ce combat

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France ; Paris (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Villers-Cotterêts, musée Alexandre Dumas

Date acquisition

1932/12/01

Bataille de la Favorite, An V_0