anonyme : Portrait présumé du président François Sagarre

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

832.1.1

Domaine (catégorie du bien)

peinture

Dénomination du bien

tableau

Titre

Portrait présumé du président François Sagarre

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme

Période de création / exécution

4e quart 17e siècle

Matériaux et techniques

toile, peinture à l'huile

Mesures

L. 60 cm ; l. 80 cm (format ovale)

Sujet représenté

portrait (Sagarra François de, avocat, homme, perruque, manteau, fourrure : hermine, haut fonctionnaire)

Précisions sur le sujet représenté

Homme de trois-quarts, tourné à droite, portrait d'un magistrat. Il porte une robe rouge bordée d'hermine et une grande perruque blonde, #François de Sagarra était président du Conseil Souverain du Roussillon et gouverneur des Comtés de Cerdagne et du Roussillon sous le règne de Louis XIV. 'François de Sagarra était originaire de Lérida et descendait d'une noble famille. De bonne heure, il s'était rallié à la cause française. C'est à lui que notre pays fit appel pour mâter les rebelles qui ne cessaient de se manifester depuis l'annexion du Roussillon.' (Henri Caffe in L'Indépendant, 26 juillet 1954)

Contexte historique

Historique – Objets associés

'pendant la Révolution de 1789, le peuple s'en prit à un portrait qui, croit-on, passait pour être celui de Sagarra, et il le détériora en le lacérant et en le lapidant. Outrage posthume à magistrat... Ce portrait fait partie des collections du musée de Peinture de Perpignan. il porte toujours la trace de la haine tenace du peuple.' Henri Caffe in L'Indépendant, 26 juillet 1954

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, don, Perpignan, musée Hyacinthe Rigaud

Date d’acquisition

1832

Localisation

Perpignan ; musée Hyacinthe Rigaud