Vue de la cité-jardins en construction - Immeubles collectifs (Titre fictif)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

998.1.315

Titre

Vue de la cité-jardins en construction - Immeubles collectifs (Titre fictif)

Précision auteur

1861 ; 1993

Période de création

2e quart 20e siècle

Millésime de création

1932

Mesures

H. 17,2 cm ; l. 23,1 cm

Inscriptions

Légende, date, numéro, numéro d'inventaire, tampon

Précisions inscriptions

Au recto, inscription manuscrite à l'encre blanche dans l'angle inférieur gauche : Val d'Or HBM / 3º opération / 6.4.32 / 60 ; (Au recto, inscription manuscrite à l'encre blanche en partie basse vers la droite) Maistrasse / et Quoniam / Architectes ; (Au verso, inscription manuscrite dans l'angle supérieur gauche, à l'encre noire) 4 - 315 ; (Au verso, inscription manuscrite au crayon carbone dans l'angle supérieur droit) 60 ; (Au verso, marque de tampon à l'encre noire placée en partie médiane) Photo Chevojon 9 r Cadet Paris ; (Au verso, inscription manuscrite à l'encre noire dans l'angle inférieur droit) 998.1.315

Description

Photographie en noir et blanc présentée en format paysage. ; Négatif des photographies sur plaque de verre à la taille du tirage. Tirage par contact ce qui permet des développements de meilleure qualité.

Etat du bien

Bon, complet, 04/02/2011

Précisions sujet représenté

Vue de la cité-jardins de Suresnes en cours de construction. Quatre immeubles collectifs sont figurés : ils font partie de la troisième phase de construction. Ces immeubles sont alignés de manière à ce que leurs grands côtés soient parallèles et forment des cours allongées entre les constructions. Tous les immeubles possèdent quatre étages sur un sous-sol semi-enterré avec un rez-de-chaussée et le dernier étage mis en évidence grâce à une polychromie des briques ou l'application de crépi en partie haute. Les fenêtres placées aux angles possèdent parfois des balcons au dernier niveau : il s'agit des pièces de vie des appartements : salles communes ou chambres à coucher. L'avancée en milieu des grandes façades présente de grandes fenêtres : il s'agit des espaces de circulation. Conformément aux principes hygiénistes, les cages d'escalier doivent être lumineuses et aérées. De grandes fenêtres sont donc alignées verticalement au dessus de la porte d'entrée. De part et d'autre des escaliers, on retrouve de petites fenêtres qui correspondent aux salles d'eau avec toilettes. Ensuite, vient la cuisine avec sa fenêtre moyenne surmontant quatre aérations carrées qui permettent d'avoir un placard ventilé faisant office de réfrigérateur. Les pièces de vie et les chambres se trouvent ainsi loin des espaces de circulation qui peut être bruyants. Le quartier est encore en chantier : les routes ne sont pas pavées et des tas de gravats jonchent le sol. Des tonneaux et des remblais sont visibles entre chaque construction.

Date sujet représenté

6 avril 1932

Contexte historique

Historique

Campagne photographique illustrant l'avancée de la construction de la cité-jardins de Suresnes

Utilisation / Destination

illustration

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Suresnes, musée d'histoire urbaine et sociale

Date acquisition

1997

1/2
Vue de la cité-jardins en construction - Immeubles collectifs (Titre fictif)_0