STUDIO CHEVOJON (photographe) : Vue de la cité-jardins en construction (Titre fictif)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

998.1.305

Domaine (catégorie du bien)

photographie, architecture, construction

Dénomination du bien

tirage photographique

Titre

Vue de la cité-jardins en construction (Titre fictif)

Auteur / exécutant / collecteur

STUDIO CHEVOJON (photographe)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

1861 ; 1993

Période de création / exécution

2e quart 20e siècle

Millésime de création / exécution

1932

Matériaux et techniques

papier baryté (procédé argentique, positif)

Mesures

H. 17 cm ; l. 23 cm

Inscriptions

légende, numéro, numéro d'inventaire, tampon

Précisions sur les inscriptions

Au recto, inscription manuscrite en blanc dans l'angle inférieur gauche : Val d'Or HBM / 3º opération / 6 4 32 / 57 ; (Au recto, inscription manuscrite en blanc dans l'angle inférieur droit) Maistrasse / et Quoniam / Architectes ; (Au verso, inscription manuscrite dans l'angle supérieur gauche, à l'encre noire) 4 - 305 ; (Au verso, inscription manuscrite au crayon carbone dans l'angle supérieur droit) 57 ; (Au verso, marque de tampon à l'encre noire placée en partie médiane) Photo Chevojon 9 r Cadet Paris ; (Au verso, inscription manuscrite à l'encre noire dans l'angle inférieur droit) 998.1.305

Description

Photographie en noir et blanc présentée en format paysage. ; Négatif des photographies sur plaque de verre à la taille du tirage. Tirage par contact ce qui permet des développements de meilleure qualité.

Etat du bien

Bon, complet, 04/02/2011

Sujet représenté

vue d'architecture (Suresnes, quartier, immeuble, brique, chantier) ; paysage (rue, pavement)

Précisions sur le sujet représenté

Vue des immeubles collectifs et des pavillons de la troisième opération de construction de la cité-jardins de Suresnes. En bordure d'une voie de circulation délimitant un ilot, cinq immeubles collectifs sont alignés : ils ont des plans en T ou en U pour celui qui est à la pointe. A l'arrière plan sur la gauche, des pavillons mitoyens sont visibles. Les deux types de logements cohabitent donc au sein de cet îlot selon les principes de mixité de la cité-jardins. Les immeubles sont en briques et présentent des animations au niveau de la façade sous forme d'une ligne de béton au dessus du rez-de-chaussée et en dessous du quatrième et dernier étage. Ce dernier étage est en crépi rouge. Le toit est à plusieurs pans, garni de plusieurs larges cheminées pour le chauffage central et l'évacuation des fumées de poeles à charbon ou au gaz. Les fenêtres sont larges pour permettre l'arrivée de lumière et d'air au sein des logements selon les principes hygiénistes. La rue passant devant les habitations est pavée mais le chantier de construction n'est pas achevé : chaque cour d'immeuble doit être fermée par une clôture maçonnée qui n'est visible qu'en partie droite de la photographie. Les trottoirs qui doivent être plantés d'arbres sont jonchés de gravats, d'étais et de morceaux de palissades.

Date de la représentation

6 avril 1932

Contexte historique

Historique – Objets associés

Campagne photographique illustrant l'avancée de la construction de la cité-jardins de Suresnes

Utilisation / Destination

illustration

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, don, Suresnes, musée d'histoire urbaine et sociale

Date d’acquisition

1997

Localisation

Suresnes ; musée d'histoire urbaine et sociale