Boîte à musique, piano mécanique

Identification du bien culturel

N°Inventaire

26-21

Appellation

Harmoniphone

Précision auteur

F. Ebaudy, manufacture d'instruments de musique

Matériaux - techniques

bois, métal, miroir, technique peinture, toile

Mesures

H. 176 cm ; L. 113 cm ; P. 63,5 cm

Inscriptions

Marque de manufacture, inscription définissant le contenu, chanson

Précisions inscriptions

HARMONIPHONTE MANUFACTURE D'INSTRUMENTS De MUSIQUE 10, rue Carnot REIMS F. EBAUDY REIMS (inscription au centre, dans un cartouche)

Description

Le meuble fermé est composé de trois volumes sur la face antérieure. La partie haute, en retrait par rapport à la partie centrale reçoit en son centre un miroir galbé entouré de part et d'autre de deux réserves dans lesquelles sont placées deux marines peintes sur toile. Celle de gauche représente deux voiliers au lever du soleil avec des oiseaux alors que celle de droite représente un seul voilier dans le même style de paysage. L'ensemble est surmonté d'une forme végétale stylisée en ronde-bosse ajourée ornée de courbes et contre-courbes. Certains boutons et feuilles végétales étaient dorés. La face de la partie centrale est sculptée de reliefs en creux. De part et d'autre, des bandeaux entrelacés stylisés cernent des motifs de figures polygonales à six éléments remplis peints de couleur cuivre/rouge ainsi qu'un hexagone et une figure à quatre éléments peints de couleur dorée. Au centre, un relief en creux représente une composition d'instruments de musique où figurent un tambour, un cor et une partition enroulée. Au-dessus, est clouée une plaque métallique noire avec une inscription dorée 'HARMONIPHONE MANUFACTURE D'INSTRUMENTS DE MUSIQUE 10, rue Carnot REIMS' et plus bas 'F. EBAUDY REIMS'. Un ruban et une plume semblent lier le cartouche et la composition d'instruments. Le bas de la partie centrale, galbé, est souligné par deux moulures simples noires et ne reçoit pas d'ornementation. elle est supportée par deux pieds galbés en accolade avec des motifs sculptés en haut relief en forme de fleur à quatre pétales et à coeur guillochés. Le panneau central de la partie basse est en retrait par rapport aux pieds. L'ornementation est semblable au style de la partie intermédiaire avec au centre un motif en forme de violon très stylisé et un ruban qui l'entoure. Le côté latéral gauche reçoit plusieurs pièces métalliques dont un cadre avec aiguille avec les chiffres de 0 à 9, trois manivelles de tailles diverses (une pour accélérer ou ralentir, une pour le carillon), une anse de préhension horizontale, une fente en haut à droite pour insérer des pièces et un cadre mouluré en bois vitré dans lequel sont inscrits à la plume et manuscritement les titres de dix airs de musique (1. Valse. Tout est parfum. Staz ; 2. One step. Quand les femmes seront soldats ; 3. Java. Rue de Paname. Pascal ; 4. Boston. Vestale. Porret ; 5. Fox blues. Afghafessa. Mazot ; 6. Charleston. Plane in Spain. Lewis ; 7. Valse Elegante. Porret ; 8. Java. Et tout ça. Malderen ; 9. Two step. Pacile. Porret ; 10. Scottish Espagnole. Cristalina. Hoz) Le côté latéral droit reçoit une targette métallique indiquant 'Piano ou mandoline' ainsi qu'une autre anse de préhension. Une pièce en bois ronde est accolée sur ce côté. A l'arrière du meuble, le cadre de bois de l'instrument est visible ainsi qu'une partie du mécanisme. L'ensemble repose sur des roulettes

Etat du bien

Bon état extérieur, 1/07/1985

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France : Reims (lieu de création)

Précisions lieu création

10, rue Carnot 51100 Reims

Utilisation / Destination

instrument de musique

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété du département, Haute-Saône, mode d'acquisition inconnu, musée départemental Albert Demard