Dante et Virgile

Identification du bien culturel

N°Inventaire

D 1895.001.0001 ; n° inventaire FNAC n° 972

Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Dante et Virgile

Précision auteur

Londres, 4 mai 1864 ; Paris, 1950 (?) ; élève de Carolus-Duran ; Elle a exposé des oeuvres aux Salons de 1887, 1888, 1890, 1894 ; 1929, 1930, 1931, 1932, 1933

Ecole-pays

France

Période de création

4e quart 19e siècle

Millésime de création

1895 vers

Période de l’original copié

19e siècle

Matériaux - techniques

peinture à l'huile (toile)

Mesures

H. 180 ; l. 240 ; H. : 180 cm ; largeur : 240 cm

Inscriptions

Titre, daté

Précisions inscriptions

Sur un cartel fixé à la traverse horizontale inférieure du cadre : 'dante et virgile/par melle gonzalva, d'après delacroix/envoi de l'etat, 1895'

Description

Composition inspirée de la Divine Comédie de Dante : Au chant VIII de l'Enfer,Dante et Virgile traversent le cinquième cercle. Ils se dirigent vers la villeinfernale de Dité, conduits par Phlégyas, roi de Béotie condamné au Tartare par Apollon pour avoir mis le feu au temple de Delphes. Dante reconnaît, dans leseaux fangeuses du Styx, un de ses ennemis de naguère, Filippo Argenti. La composition du chant VIII ménage quatre parties : - vv 1-30 : apparition de Phlégyas. - vv 31- 63 : rencontre avec Filippo Argenti. - vv 64-81 : la ville de Dité.- vv 82-130 : l'opposition des diables. Extrait des vers 31 à 63, qui ont inspiré Dante et Virgile : ' Mentre noi corravam la morta gora, dinanzi mi si feceun pien di fango, e disse : 'Chi se' tu che vieni anzi ora ?'. E oi a lui : 'S'i' vegno, non rimango ; ma tu chi se', che sì se' fatto brutto ?'. Rispuose : 'Vedi che son un che piango' E io a lui : 'Con piangere e con lutto, spirito maladetto, ti rimani ; ch'i' ti conosco, ancor sie lordo tutto'. Allor distese allegno ambo le mani ; per che 'l maestro accorto lo sospinse, dicendo : 'via costà con li altri cani ! '. Lo collo poi con le braccia mi cinse ; basciommi 'l volto e disse : 'Alma sdegnosa, benedetta colei che 'n te s'incinse ! Quei che fu al mondo persona orgogliosa ; bontà non è che sua memoria fregi : così s'è l'ombra sua qui furïosa. Quanti si tegnon or là sù gran regi che qui saranno come porci in brago, di sè lasciando orribili dispregi !'. E io : 'Maestro, molto sarei vago di vederlo attuffare in questa broda prima che noi uscissimo del lago'. Ed elli a me : 'Avante che la proda ti si lasci veder, tu sarai sazio : di tal disïo convien che tu goda'. Dopo ciò poco vid'io quello strazio far di costui a le fangose genti, che Dio ancor ne lodo e ne ringrazio. Tutti gridavano : 'A Filippo Argenti !' ; e'l fiorentino spirito bizzarro in sè medesmo si volveaco' denti. Quivi il lasciammo, che più non ne narro ; ma ne l'orecchie mi percosse un duolo, per ch'io avante l'occhio intento sbarro.' in La Divina Commedia, Inferno, Dante Alighieri, a cura di Umberto Bosco e Giovanni Reggio, EdizioneLe Monnier, undicesima ristampa, ottobre 1984, Firenze. (ISBN 88-00-41290-4)

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Historique

D'après le tableau de Delacroix, Dante et Virgile aux enfers, dit aussi La Barque de Dante, S.D. mi-h.d. Eug. Delacroix 1822, conservé au Musée du Louvre (Inv. n° 3820). 'En 1822, Eugène Delacroix, âgé d'à peine 24 ans, se faitconnaître en exposant au Salon un tableau dont l'originalité ne manque pas d'être remarquée : 'Dante et Virgile aux enfers', dit quelquefois improprement la 'Barque de Dante'. Le sujet moderne et dramatique, l'expressionnisme de certaines figures, la manière impétueuse et lâchée, le coloris sombre et intense suscite, par leur nouveauté même, admiration et réserve. Achetée par l'administration royale, la toile est immédiatement exposée dans le premier des grands musées d'art contemporain, créé en 1818 comme une sorte de panthéon des artistes vivants au palais du Luxembourg à Paris. Delacroix, avec ce tableau à la fois respectueux des traditions et provocateur, tente un coup de fortune qui se transformeen véritable triomphe. Désormais, rien ne peut plus arrêter la marche de son génie indépendant et pendant tout le 19e siècle, il ne cesse d'être, aux yeux de ses contemporains, 'le peintre du Dante' en hommage à l'oeuvre qui lui assure sa première célébrité.' Sébastien ALLARD Dessin au crayon noir, Croquis avecdeux figures (Dante et Virgile), conservé au Département des Arts graphiques du Musée du Louvre (Inv. n° RF 9180, legs Moreau-Nélaton). Dessin à la mine de plomb, Dante et Virgile dans la barque, conservé au Département des Arts graphiques du Musée du Louvre (Inv. n° RF 9151, legs Moreau-Nélaton). Dessin à la mine de plomb, Dante et Virgile devant un damné, conservé au Département des Arts graphiques du Musée du Louvre (Inv. n° RF 9165, legs Moreau-Nélaton). Dessinà la mine de plomb, Première mise en place pour Dante et Virgile dans la barque conservé au Département des Arts graphiques du Musée du Louvre (Inv. n° RF 9161). Dessin au fusain estompé, crayon noir et rehauts de blan, avec quelques touches de bistre, Têtes de Dante et de Virgile, conservé au Département des Arts graphiques du Musée du Louvre (Inv. n° RF 9193, Legs Moreau-Nélaton)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, achat, FNAC

Date acquisition

Date d'acquisition inconnue

Lieu de dépot

Dépôt, Morez, musée de la Lunette

Date de dépôt

1895