Marine scène de débarquement

Identification du bien culturel

N°Inventaire

1877.001.0029

Dénomination

tableau

Titre

Marine scène de débarquement

Précision auteur

VERNET : Avignon, 1714 ; Paris, 1789

Ecole-pays

France

Matériaux - techniques

peinture à l'huile (bois)

Mesures

H. 23,5 ; l. 35 ; H. avec cadre : 39 cm ; l. avec cadre : 50 cm

Inscriptions

Numéro, inscription concernant le lieu de conservation

Précisions inscriptions

Nom de l'auteur au dos : j.vernet (manuscrit), non daté ; au verso du cadre, m.h., aucrayon de couleur rouge : 'n° 31' 'musée de morez' ; au verso, panneau bois, m.h., au crayon de couleur rouge : 'n° 31' 'musée de morez'

Etat du bien

Intervention couche picturale à prévoir; Intervention sur calage panneau àprévoir, 04 mars 2004; Médiocre, 23 août 2006

Sujet représenté

paysage (port, mer, bateau, pont), scène (pêche, marin pêcheur)

Contexte historique

Genèse

Copie

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Morez, musée de la Lunette

Date acquisition

1877/03/15

Ancienne appartenance

JOURDAIN François Honoré (collection)

Informations complémentaires

Commentaires

'Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces deux petites vues portuaires ont été attribuées, dans le catalogue de 1974, à Joseph Vernet [1714-1789], le plus célèbre peintre français de marine de la seconde moitié du 18e siècle. Il n'existe, en fait, qu'une lointaine parenté avec l'œuvre de cet artiste, si ce n'est un répertoire de motifs inlassablement répétés par toute une génération de peintres soucieux de répondre à la demande d'une vaste clientèle, parmi lesquels, Jean Pillement [1728-1808], Lacroix de Marseille [vers 1700-1782] ou encore Henry d'Arles [1734-1784] sont les plus connus. Premier plan sombre formant repoussoir, grande baie creusant l'espace, avancée rocheuse, alertes figures de pêcheurs, embarcations dont les mâtures oscillent dans le vent, le tout baigné par une chaude lumière dorée constituent l'ossature de ce vocabulaire. Les tableaux de Morez avec leur délicate facture porcelainée sont sans doute datables de la fin du 18e siècle, voire du début du 19e siècle'. Guy Barbier, octobre 2003. pendant du N° 1877.001.0030

Exposition

8 novembre 2003-29 février 2004 : 'Un collectionneur et son époque : François-Honoré Jourdain', musée de la Lunette, Morez

1/2
Marine scène de débarquement_0