Paysage avec pêcheurs

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

1877.001.0072

Domaine (catégorie du bien)

peinture

Dénomination du bien

Tableau

Titre

Paysage avec pêcheurs

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Rome, 4 juin 1615 ; Rome, 25 mai 1675

Ecole

France (?), Italie (?)

Anciennes attributions

MILLET Francisque

Période de création / exécution

17e siècle (?), 18e siècle (?)

Matériaux et techniques

Peinture à l'huile (toile)

Mesures

H. 41 ; l. 63 ; H : 41 ; L : 63 cm (sans cadre) H. avec cadre : 59 cm Largeur avec cadre : 80 cm

Inscriptions

Numéro

Précisions sur les inscriptions

Sur le châssis, en haut au crayon de couleur bleu : '72 (?)' 'musée de morez'

Etat du bien

Intervention à prévoir sur le cadre, 04 mars 2004

Sujet représenté

Paysage (rivière, château, arbre, pêcheur)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Morez, musée de la Lunette

Date d’acquisition

1877/03/15

Ancienne appartenance

JOURDAIN François Honoré (collection)

Localisation

Morez ; musée de la Lunette

Informations complémentaires

Commentaires

'Catalogué en 1877 parmi les anonymes de la collection Jourdain, ce tableau devait par la suite être attribué à Gaspard Dughet, l'un des plus éminents paysagistes du 17e siècle, formé à Rome dans l'atelier de son beau-frère, Nicolas Poussin [1594-1665]. Certains motifs plaident pour un tel rapprochement, le grand arbre isolé au tronc noueux doté de branchages couverts de feuilles fines et aérées qui se découpent dans le ciel, ou encore la figure du pêcheur à la ligne vu de dos. Toutefois, l'exécution paraît différente, moins maîtrisée, plus simplifiée. Les recherches les plus récentes n'ont d'ailleurs pas retenu ce paysage dans le corpus des œuvres de l'artiste. Cette réserve n'empêchera pas d'en apprécier la noble sérénité qui a peut-être valeur de symbole. Un arbre verdoyant côtoie une souche sèche, des ruines antiques vont de pair avec des constructions modernes, autant de rapprochements propres à évoquer l'idée de la pérennité de la nature et de l'intelligence humaine'. Guy Barbier, octobre 2003

Exposition

8 novembre 2003-29 février 2004 : 'Un collectionneur et son époque : François-Honoré Jourdain', musée de la Lunette, Morez