Le siège de Besançon par Louis XIV

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

1877.001.0001

Domaine (catégorie du bien)

peinture

Dénomination du bien

Tableau

Titre

Le siège de Besançon par Louis XIV

Auteur / exécutant / collecteur

anonyme ; VAN DER MEULEN François Adam (d'après)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Bruxelles, 11 janvier 1632 ; paris, 15 octobre 1690

Ecole

France

Anciennes attributions

Attribution contredite par M. Bourgeois-Lechavier : Jean-Baptiste Martin le Vieux, dit Martin des Batailles (Paris, 1659 - Paris,1735)

Période de création / exécution

17e siècle (?), 18e siècle (?)

Matériaux et techniques

Peinture à l'huile (toile)

Mesures

H. 65 ; l. 82 ; Hauteur avec cadre: 88 cm ; l. avec cadre : 103 cm

Inscriptions

Numéro

Précisions sur les inscriptions

- sur le cadre, au verso, au crayon de couleur rouge : ' n° 1' ' musée de morez' 'jura' - sur le châssis, au verso, au crayon de couleur rouge : ' n° 1' ' musée de morez ' 'jura'

Etat du bien

- Intervention de décrassement du cadre à prévoir, 05 mars 2004, - Intervention sur cadre à prévoir, - Intervention sur les fentes à prévoir (pas urgent), 04 mars 2004, - Prévoir intervention sur cadre, 04 mars 2004, - Prévoir intervention sur couche picturale, , 04 mars 2004, Assez bon, Assez bon (manque les outils), Assez bon, mais il manque des éléments, Assez bon. Besoin de dégrippant, Assez bon. Il manque le porte diamant et la roulette sur le bras tenantle verre, Assez bon. Les dents 1-2 et 17-18 sont cassées, Assez bon. Manque de graissage, Assez bon. Nécessite restauration, Assez bon. Un peu rouillé, Assez bon. Une dent 5-6 est cassée, Assez bon. Une goutte d'huile suffirait à dégripper le mécanisme. Le cadran en carton est ondulé et gêne l'aiguille, Assez mauvais, Assez mauvais, oxydé, Assez mauvaise. La machine est oxydée, Assez médiocre, Assez moyen, Assez moyen ou bon selon les pièces, Assez moyen. Les vis de réglages sont en mauvais état, Assez moyen. Oxydée, Bon, Bon, le fourneau a un pied fendu qui a été réparé, Bon. Il manque la clef de la serrure et une poignée. Un verre est manquant, Bon. Il manque un moule, Bon. L'archet est moyen (le rectangle se désolidarise du bois et le ressort n'est plus en état de fonctionnement), Bon. Le moule est ici complet, mâle et femelle, Intervention à prévoir sur la couche picturale, Intervention à prévoir sur la facepicturale, 04 mars 2004, Intervention à prévoir sur le cadre, Intervention de recentrage de la toile à prévoir, 04 mars 2004, Mauvais, Mauvais. Cassé, Mauvais. De nombreuses pièces sont manquantes et les vis sont bloquées, Mauvais. Lampe incomplète, Mauvais. Oxydé, Mauvais. Oxydée, Mauvais. Très oxydé, Mauvais. Très oxydée, Mauvais. Un gros trou sur le côté et le récipient est fêlé de part en part, Médiocre, Médiocre, 23 août 2006, Médiocre, manche abîmé, Moyen, Moyen (manque pédalier, roues et transmission), Moyen selon les bobines, Moyen selon les roues, Moyen, 23 août 2006, Moyen, des pièces sont certainement manquantes, Moyen, le couperet est usé, Moyen, le porte outil est notamment dégradé et la roue est fragile, Moyen. 4 neufs et 2 usés, Moyen. Assez oxydée, Moyen. Des pièces semblent manquantes, Moyen. Il manque des éléments notamment pour les réglages, Moyen. Il manque l'autre partie du moule et le moule mâle, Moyen. Il manque le moule mâle, Moyen. L'appareil nécessiterait restauration pour être en état de fonctionnement. Un dégrippant pourrait suffire, Moyen. L'archet est manquant, Moyen. La caisse est en mauvais état, les rouleaux poussiéreux, Moyen. La vis portant le diamant est bloquée ainsi que le réglage à gauche, Moyen. Le bras porte diamant est cassé. L'appareil est en deux morceaux. Nécessite restauration, Moyen. Le manche est perdu, Moyen. Le manche se défait, Moyen. Le mécanisme nécessite restauration. Il manque des pièces à l'intérieur notamment pour tenir le piton de l'aiguille, Moyen. Le verre et l'aiguille sont manquant. En revanche le mécanisme interne est bon, Moyen. Manque d'un graissage, Moyen. Oxydé, Moyen. Oxydé, mais complet, Moyen. Pas de manche, Moyen. Plus de bouchon, Moyen. Plus de ressort, Moyen. Selon les tasseaux, Moyen. Une brèche sur le dessus, Presque mauvais, Très bon, Très bon. L'aiguille est légèrement décentrée, Très mauvais. Le manche est cassé, fendu

Sujet représenté

Scène historique (siège, Besançon, bataille, armée) fond de paysage

Contexte historique

Genèse

Copie

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Morez, musée de la Lunette

Date d’acquisition

1877/03/15

Ancienne appartenance

JOURDAIN François Honoré (collection)

Localisation

Morez ; musée de la Lunette

Informations complémentaires

Commentaires

'L'iconographie du deuxième siège de Besançon mené par Louis XIV, le duc d'Enghien et Vauban, en mai 1674, participe à la volonté royale de composer une imageofficielle de la France, via les conquêtes militaires, dont la mise en œuvre fut confiée au peintre d'origine flamande Van der Meulen spécialiste dans la représentation des vues panoramiques et des scènes de bataille. La scène de campement au premier plan du tableau de Morez a la particularité d'être un leitmotivpropre à l'atelier du peintre, que l'on retrouve, entre autres, dans une œuvredes musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, à Bruxelles, L'Armée de Louis XIV devant Tournai. Il faut en convenir, l'attribution à Van der Meulen, donnée dans la catalogue de 1877, n'est pas acceptable d'un strict point de vue plastique ; de même, le manque d'exactitude topographique dans le rendu de la physionomie de la ville corrobore cette opinion. Le nom de son collaborateur, Jean-Baptiste Martin [1659-1735], parfois évoqué, est tout aussi discutable quand on compare ce tableau aux productions de ce dernier visibles dans les musées de Besançon, Caen et Dole.' Guy Barbier, octobre 2003

Exposition

8 novembre 2003-29 février 2004 : 'Un collectionneur et son époque : François-Honoré Jourdain', musée de la Lunette, Morez