SCHERRIER Michel (attribué à) (sculpteur) : Saint Ferjeux

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

D.909.1.45

Domaine (catégorie du bien)

sculpture

Dénomination du bien

statue

Titre

Saint Ferjeux

Auteur / exécutant / collecteur

SCHERRIER Michel (attribué à) (sculpteur)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Michel Scherrier est le sculpteur du tombeau de l'archevêque Jean II Carondelet (frère de Ferry) en 1544

Anciennes attributions

MONE Jehan

Période de création / exécution

2e quart 16e siècle

Millésime de création / exécution

1543 vers

Matériaux et techniques

albâtre (taillé)

Mesures

H. 129 ; L. 47.5 ; P. 37

Description

revers épannelé ; sculpture brisée en de nombreux fragments et recollée ; partie inférieure de la palme, manquante ; éléments de la chasuble et socle rapportés. ; albâtre

Etat du bien

assez bon : certaines parties brisées, recollées ou rapportées, manque la partie inférieure de la palme, 01/02/2012

Sujet représenté

figure (homme : saint Ferjeux, diacre : dalmatique, étole, martyre, palme)

Précisions sur le sujet représenté

Saint Ferjeux, saint patron de Besançon, est un prêtre évangélisateur martyr chrétien du IIIe siècle. Il est le fondateur de l'église de Besançon et le premier évangélisateur de la région de Franche-Comté avec son frère le diacre Saint Ferréol, #Il est représenté debout, en dalmatique, tenant sa tête dans la main gauche et une palme dans la droite

Date de la représentation

212 mort

Contexte historique

Historique – Objets associés

provient de la cathédrale Saint Sauveur à Bruges ; placé sur le tombeau de Ferry Carondelet, cathédrale Saint Jean à Besançon (autrefois placé à l'église Saint-Etienne à Besançon) ; oeuvre en rapport ; voir aussi : D.909.1.44

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

Belgique, Bruges (lieu de création) ; France, Doubs, Besançon (lieu d'utilisation)

Utilisation / Destination

pratique religieuse

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de l'Etat, classé MH

Date d’acquisition

date d'acquisition inconnue

Dépôt / établissement dépositaire

dépôt ; Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Date de dépôt / changement d’affectation

1909

Localisation

Besançon ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Informations complémentaires

Commentaires

sculpture classée monument historique le 10 août 1904

Bibliographie

GAUTHIER Jules, Les initiateurs de l'art en franche-Comté au XVIe siècle, XVIII, pp. 609-625, 1893, 613 ; KEMPF Jean-Pierre ; MOYSE Gérard, Hommes illustres de la Franche-Comté, Wettolsheim, Mars et Mercure, 1977, 9 ; Imprimerie Nationale, La sculpture, méthode et vocabulaire, Paris, Inventaire général ; DESMAS Anne-Lise , NERAUD Pascal, PINETTE Matthieu, cat.expo. Un paradis bisontin, catalogue sommaire de la statuaire médiévale du Musée des Beaux-arts et d'Archéologie de Besançon., Besançon, 1992, 70