Fragment de tente romaine

Identification du bien culturel

N°Inventaire

2006.9.141

Appellation

Fragment de tente romaine

Titre

Fragment de tente romaine

Période de création

Millésime de création

52 av JC

Epoque

romain

Matériaux - techniques

Mesures

L. 55 cm ; l. max 22,5 cm

Description

Fragment de tente en cuir de chèvre (pièce cornière : renfort d'angle supérieur de la tente)

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

France, Bourgogne Franche-Comté, Côte-d'Or, Alise-Sainte-Reine (lieu d'utilisation)

Lieu historique

Bataille d'Alésia (Rome républicaine, conquêtes de Jules César)

Utilisation / Destination

Précisions utilisation

Ce fragment a été identifié par C. van Driel-Murray comme étant une pièce cornière, un renfort d'angle supérieur de la tente collective dans laquelle pouvaient dormir 8 soldats romains.

Période d’utilisation

1er siècle av JC

Millésime d’utilisation

52 av JC

Découverte / collecte

France, Bourgogne Franche-Comté, Côte-d'Or, Alise-Sainte-Reine (lieu de découverte) ; fouilles ; (1991-1997, date de découverte) ; (Von Schnurbein - Reddé, découvreurs)

Précisions découverte

Cet exceptionnel fragment de tente a été découvert dans le fossé du titulum (chicane protégeant la porte d'un camp) du camp A en 1997, aux côtés d'un matériel romain d'usage militaire et civil : boulets en pierre, traits d'artillerie, amphores et grande louche métallique.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété du département, don, Conseil départemental de la Côte-d’Or, musée Alésia - centre d’interprétation

Date acquisition

1997 date d'acquisition ; 2006 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Société des Sciences de Semur-en-Auxois

Informations complémentaires

Commentaires

C'est le plus ancien fragment de tente militaire romaine connu en Europe et le seul conservé en France.

Exposition

Dans la peau d'un soldat, Paris, de la Rome antique à nos jours, Musée de l'Armée, 2018

Bibliographie

C. Van Driel-Murray, New lights on old tents. Journal of Roman Military Equipment, Stud 1. Vol 1, 1990, p. 109-137 ; M. Reddé, Alésia : l'archéologie face à l'imaginaire, Ed. Errance, 2003, p. 158-160.

1/4