WEXELBERG F G (graveur), PERSICO Ange (d'après, dessinateur) : La bataille de Marengo

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

1624

Domaine (catégorie du bien)

estampe

Titre

La bataille de Marengo

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

WEXELBERG : Salzbourg, vers 1745 ; mort après 1810

Ecole

France

Période de création / exécution

1er quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1810 vers

Matériaux et techniques

papier vélin, burin, eau-forte

Mesures

H. 54.5 cm ; l. 70.7 cm

Inscriptions

signature, inscription

Précisions sur les inscriptions

signé en bas à gauche sous le trait carré : Dessiné d'après nature par Ange Persico ; à droite : Gravé par Wexelberg ; inscription sous le titre : Dédiée à la Ville d'Alexandrie, Chef du Département de Marengo ; en dessous sur deux colonnes : Le point de vue de ce tableau [...] pendant la durée de l'action ; en dessous en bas au centre : Déposé à la Bibliothèque Impériale ; à droite ; Se vend à Paris chez l'Auteur, Rue Neslée, N°7

Etat du bien

Restauré en 2013

Sujet représenté

scène historique (bataille : Marengo, mort : Desaix Louis Charles Antoine, général, Napoléon Bonaparte ; équestre, cheval, état-major, cavalerie, infanterie, uniforme, armement, canon, blessé)

Précisions sur le sujet représenté

Vue panoramique de la bataille de Marengo avec les chefs de l'armée au premier plan, au centre. L'événement majeur est la capture du général Zach. Situé au centre, il fait face au premier consul et aux généraux français qui le cernent de toute part. Manque le général Desaix, d'origine auvergnate (il est né au château d'Ayat), à l'origine de la victoire. Sa monture figure seule à gauche du groupe pour marquer son absence. Blessé à mort d'une balle au coeur, il est représenté à l'extrême gauche de la gravure soutenu par ses soldats, à la limite du cadre. Vient ensuite le champ de bataille. Les forces sont encore en présence. Le combat fait rage dans la plaine où les fumerolles témoignent de la violence de l'affrontement.#Devant faire face à une nouvelle coalition (regroupant l'Angleterre, l'Autriche, la Russie, le royaume de Naples et la Turquie) refusant les nouvelles frontières françaises, Bonaparte anticipe une invasion autrichienne par le sud de la France et prépare une seconde campagne d'Italie qui s'achève le 14 juin 1800 par une victoire à Marengo, petit village du Piémont. Par une judicieuse succession des plans, l'artiste parvient à résoudre le défi posé par la représentation de ce type de scène : rendre compte de l'ampleur du théâtre des opérations tout en témoignant d'un moment clef apportant la victoire. Cette tension entre l'anonymat des troupes dispersées et l'individualisation des généraux demande une parfaite maîtrise de l'art de la composition. Au fil des plans, les attaques du burin se font plus légères de manière à évoquer la perspective atmosphérique qui donne du réalisme à cette oeuvre. De là, une certaine ambiguïté renforcée par la mention ' d'après nature '. Savante expression artistique, cette gravure donne l'illusion d'être une vue authentique de la bataille.

Date de la représentation

1800/06/14

Contexte historique

Genèse

oeuvre en rapport

Historique – Objets associés

interprétation du dessin réalisé ' d'après nature ' par Ange Persico

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, ancien fonds, Clermont-Ferrand, musée d'art Roger-Quilliot

Localisation

Clermont-Ferrand ; musée d'art Roger-Quilliot

Informations complémentaires

Exposition

Chroniques de papier, dessins et gravures d'histoire, Musée d'art Roger-Quilliot [MARQ], du 14 septembre 2013 au 30 mars 2014.