statue tombale : monument funéraire d'Edouard Apffel (titre factice)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2003.0.207

Domaine (catégorie du bien)

sculpture, croyances - coutumes

Dénomination du bien

statue tombale

Titre

monument funéraire d'Edouard Apffel (titre factice)

Période de création / exécution

2e quart 19e siècle

Millésime de création / exécution

1833

Matériaux et techniques

grès (taillé, ronde-bosse)

Mesures

H. 227 cm ; l. 90 cm ; P. 78 cm ; VOLUM. 1,5935 (ensemble) ; H. 97 cm ; l. 90 cm ; P. 78 cm ; VOLUM. 0,6809 (piédestal) ; H. 145 cm ; l. 80 cm ; P. 50 cm ; VOLUM. 0,58 (statue et colonne)

Inscriptions

inscription donnant l'identité du modèle, date, épitaphe, texte religieux

Précisions sur les inscriptions

Mein Edouards / er war gerecht edel und gut / geboren 17. september 1802 gestorben 26. August 1833 / dem liebenden Sohns die tiefgebeute Mutter / Katharina geb. Steigelmann (piédestal devant) / Der ... ist ... / Des Herren ... wir / Zum guten Vater geh ich Heute / Und Vater ... Mutter wir / Er liebt er hebt mich väterlich / In Lieb erwart ich. Mutter dich. (piédestal derrière)

Description

Ensemble en grès rose constitué de trois éléments (piédestal en trois parties, statue, colonne), sculpté en ronde bosse et en relief. La statue repose sur un piédestal cylindrique mouluré dont le fût porte des inscriptions gravées en allemand gothique et est orné d'un drapé festonné sculpté en haut-relief sur une base carrée. ; grès (taillé, ronde bosse)

Etat du bien

assez bon, complet

Sujet représenté

figure (jeune homme, hanché, torche, colonne, feuille)

Précisions sur le sujet représenté

Jeune homme, en pied, déhanché sur la gauche, à côté d'une colonne brisée en oblique, debout sur une base ovale ornée d'une frise végétale (lierre ?) en bas-relief. Le jeune homme, vêtu d'un simple pagne noué, porte son index gauche devant la bouche en guise d'invitation au silence et il tient dans son dos de la main droite un flambeau renversé évoquant la lumière vitale éteinte.

Contexte historique

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France, Bas-Rhin, Wissembourg (?) (lieu d'exécution) ; (lieu de création) ; France, Bas-Rhin, Wissembourg (lieu d'utilisation)

Utilisation / Destination

décor, pratique funéraire

Période d’utilisation

2e moitié 19e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Millésime d’utilisation

1833 entre ; 1927 et

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, changement d'affectation, Wissembourg, musée Westercamp

Date d’acquisition

28/03/1927

Localisation

Wissembourg ; musée Westercamp

Informations complémentaires

Bibliographie

PARENT Brigitte ; FRITSCH Emmanuel, Photocopie de notice et photo du service de l'Inventaire Drac Alsace