Commode

Identification du bien culturel

N°Inventaire

OA 245

Dénomination

commode

Précision auteur

RIESENER : Gladbeck, 1734 ; Paris, 1806

Ecole-pays

France

Période de création

3e quart 18e siècle

Millésime de création

1772, 1773

Mesures

Hauteur en cm 98 ; Longueur en cm 132.5 ; Profondeur en cm 57

Inscriptions

Marque

Précisions inscriptions

Marque au feu : HO couronné 16 et EU couronné ; à l'encre noire : 1372. Etiquette : Chantilly / musée Condé / n°300 meuble précieux et Musée Condé. Sous le marbre marque au pochoir encre noire : EU couronné 1372

Contexte historique

Historique

Conçue pour l'appartement de l'intendant du Garde-Meuble de la Couronne en 1775 par l'un des plus grands ébénistes du règne de Louis XVI, cette commode servit ensuite à l'ameublement du consul Cambacérès dans son hôtel parisien, puis devint la propriété du roi Louis-Philippe par héritage. Le duc d'Aumale la racheta en 1857. De retour d'exil il la fit placer dans le salon de musique puis après les travaux de reconstruction du Grand Château dans la Tribune. Voisine de celle créée par le même ébéniste pour la chambre du roi à Versailles, elle offre quelques éléments caractéristiques : décrochement central trapézoïdal, fonds mosaïqués et tableau de marqueterie d'une exceptionnelle qualité d'exécution.

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété privée personne morale, interdiction de prêt et de dépôt, donation sous réserve d'usufruit, musée Condé

Date acquisition

1886 acquis ; 1897 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Henri d'Orléans duc d'Aumale

Informations complémentaires

Bibliographie

Anne FORRAY-CARLIER, Le Mobilier du château de Chantilly. Editions Faton, 2010.

1/2
Commode_0