La Vierge apparaissant à saint Jérôme

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

RF 5914, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

La Vierge apparaissant à saint Jérôme

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né vers 1548-1550 ; mort en 1628

Ecole

Italie, vénitienne

Anciennes attributions

Attribué à : ROBUSTI Jacopo

Période de création / exécution

4e quart 16e siècle

Millésime de création / exécution

1588 vers

Matériaux et techniques

Plume, encre brune, lavis brun

Mesures

H. en m 0,262 ; L. en m 0,202

Description

Plume et encre brune, lavis brun. Au verso, un croquis visible sous-jacent. Filigrane

Sujet représenté

Scène (saint Jérôme, lion, crucifix, Vierge : apparition, ange , dans les airs)

Précisions sur le sujet représenté

Iconographie religieuse

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, legs, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1912

Ancienne appartenance

Fournier, Mlle ; Lagoy, marquis de dernière provenance : Fournier, Marguerite H. D. C.

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Copie du tableau du Tintoret conservé à la Galleria dell'Accademia, Venise. En dépit de l'opinion de Rosand, cette feuille nous semble plus proche du style d'Agostino que de celui de Palma Giovane, et une datation correspondant à la gravure de 1588 : La Vierge apparaissant à Saint Jérôme, d'après Tintoret (D. De Grazia, cat. exp. Prints and related drawings by the Carracci Family, A Catalogue Raisonné, Washington, National Gallery of Art, 1979, n° 146) , paraît tout à fait cohérente. (C. Loisel, Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci, Paris, RMN, 2004, n° 239, p. 161) C. Loisel, dans son inventaire 2004, attribue ce dessin à : Agostino Carracci ? D. Rosand, Palma Giovane in the Scuola di S. Maria della Giustizia, Master Drawings, n° 1, 1968, note 2, pl. 6 J. -B. -F. -G. Lagoy (L. 1710) ; Marguerite Fournier, legs en 1912.