PRUD'HON Pierre Paul (école) : Etude de femme assise à droite

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

RF 5896, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Etude de femme assise à droite

Auteur / exécutant / collecteur

PRUD'HON Pierre Paul (école)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

né en 1758 ; mort en 1823

Ecole

française

Période de création / exécution

4e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle

Matériaux et techniques

craie, fusain, papier (bleu), crayon noir, crayon blanc, estompé

Mesures

H. en m 0,581 ; L. en m 0,424

Description

Crayons noir et blanc, estompe, sur papier bleu décoloré

Précisions sur le sujet représenté

Mayer Constance, Mayer-Lamartinière Marie Françoise Constance, Marguerite, Paris, Hôtel des ventes Drouot, Cambray, Chicago, collection particulière, oeuvre en rapport, femme, nu

Contexte historique

Genèse

oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de l'Etat, donation, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1923

Ancienne appartenance

ancienne(s) appartenance(s) : Cosson, Paul Henri Charles ; Duprat, Sophie dernière provenance : Cosson, Paul Henri Charles

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Ce dessin, qui n'est pas catalogué par Guiffrey, ne saurait être attribué à Prud'hon, mais il en imite la manière. Il a certainement été exécuté par un de ses voisins, pendant la même séance de pose qu'un dessin de lui où le même modèle (supposé à tort être Mlle Mayer) est vu d'un peu plus bas (collection particulière ; repr. dans Escholier, 1922, p. 115 ; Guiffrey 1138). De l'historique relaté dans l'inventaire, on retiendra surtout la provenance Sophie Duprat (? - ap. 1851), qui désigne effectivement une élève de Prud'hon et de Constance Mayer (Jal, 1867, p. 850), et pourrait donc bien avoir été aussi l'auteur du présent dessin. Une inscription similaire (P.-P. Prud'hon./Etude d'après Marguerite, son modèle familier/Donné par Prud'hon à Mme Sophie Duprat/Provient de la vente Cambray) se lit au dos de l'étude du même modèle, vue de face et dans une autre pose, dans une collection de Chicago (H. 0,530 ; L. 0,300, vue ; Guiffrey 1137 et 1141 ; exp. Chicago, The Art Institute, 1988 : Chicago collects. Selections from the Collection of Dr. Eugene A. Solow, n° 50, repr.). (S. Laveissière, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 2099, p. 581, 582) Vente Cambray - Vente, Paris, hôtel Drouot, salle 7, 19 mars 1900, n° 95 (d'après Marguerite, son modèle ordinaire. Donné par Prud'hon à Mme Sophie Duprat. Vente Cambray) - Paul Henri Cosson ; don en 1923 (L. 1886 a).