Etude de consoles décoratives

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 12068, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Etude de consoles décoratives

Auteur / exécutant / collecteur

CARRACCI Agostino

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1557 ; mort en 1602

Ecole

Bolonaise

Anciennes attributions

Ancienne attribution : ANONYME ITALIEN fin XVIe s

Période de création / exécution

4e quart 16e siècle

Matériaux et techniques

Sanguine, pierre noire

Mesures

H. en m 0,286 ; L. en m 0,174

Description

Sanguine. Traits d'encadrement à la pierre noire. Annotation à la sanguine :ag.Caracci. Papier bêtaradiographié

Précisions sur le sujet représenté

Rome, Parme, Stockholm, Nationalmuseum, oeuvre en rapport, Stockholm, National Museum, oeuvre en rapport

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, saisie révolutionnaire, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1793

Ancienne appartenance

Saint-Morys ; Gaburri, F. M. ? dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Semble un dessin original d'Agostino à Rome ou à Parme, que l'on peut comparer avec le verso du dessin de Stockholm, n° 990-991/1863, représentant un putto à la sanguine (P. Bjurström, Catherine Loisel, Elizabeth Pilliod, Italian Drawings, Florence, Siena, Modena, Bologna, Nationalmuseum, Stockholm, 2002, n° 1369). Au sujet du collectionneur florentin Gabburri, voir Turner, 1993 (N. Turner, The Gabburri-Rogers Séries of Drawn Self-Portraits and Portraits of Artists, The Journal of the History of Collecting, 5 (1993), p. 179-216). (C. Loisel, Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci, Paris, RMN, 2004, n° 263, p. 169). Labbé et Bicart-Sée, La Collection Saint-Morys au Cabinet des dessins du musée du Louvre, Notes et documents des musées de France, 19, 2 vol., II, Paris, 1987, p. 262 Selon une annotation au verso, proviendrait de F.-M. Gabburri ; Ch.-P. de Saint-Morys ; saisie des biens des Émigrés en 1793, remise au Museum en 1796 et 1797 ; marque du musée (L. 1886).