LORENZO MONACO : Grande enluminure d'un antiphonaire : lettre A

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

RF 830, recto

Domaine (catégorie du bien)

enluminure

Titre

Grande enluminure d'un antiphonaire : lettre A

Auteur / exécutant / collecteur

LORENZO MONACO

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

né vers 1370 ; mort entre 1423-1424

Ecole

florentine

Anciennes attributions

Original ; attribué à : ANONYME ITALIEN fin XIVe s ; LORENZO MONACO

Période de création / exécution

1er quart 15e siècle

Millésime de création / exécution

1396 vers, 1404 vers

Matériaux et techniques

gouache, parchemin, or

Mesures

H. en m 0,458 ; L. en m 0,480

Description

Enluminure. Gouache, or, sur parchemin. Coupé irrégulièrement dans la partie supérieure

Précisions sur le sujet représenté

Marie les Trois, oeuvre en rapport, Florence, San Lorenzo, Biblioteca Laurenziana, oeuvre en rapport, Florence, Santa Maria degli Angeli, iconographie religieuse, Saintes Femmes au Tombeau, Antiphonaire de Santa Maria degli Angeli de Florence, 1396

Contexte historique

Genèse

oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de l'Etat, donation, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1878

Ancienne appartenance

ancienne(s) appartenance(s) : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace dernière provenance : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

De l'école de Lorenzo Monaco selon O. Sirén (1905, voir in M. Eisenberg, Lorenzo Monaco, Princeton University Press, 1989, p. 157), de son atelier selon Ph. Pouncey (in cat. exp. Dessins florentins du Trecento et Quattrocento, Paris, Musée du Louvre, 1952, n° 37). Donnée à Matteo Torelli par M. Levi d'Ancona (voir in M. Eisenberg, op. cit., p. 157) qui y a vu le fragment d'une page d'un Antiphonaire conservé à Florence (Biblioteca Laurenziana, f° 3, Cod. Cor. I). En revanche, M. Eisenberg (op. cit. p. 197) a suggéré d'y voir la main de Silvestro dei Gherarducci ; selon ce même auteur Lorenzo Monaco se serait inspiré de cette enluminure pour réaliser le paneau latéral d'un triptyque (Musée du Louvre, département des peintures, Inv. 1348 A). L. B. Kanter a confirmé la provenance du livre de choeur de Florence, qu'il précise avoir été écrit en 1396 pour le couvent de Santa Maria degli Angeli et décoré par Lorenzo Monaco entre 1396 et 1404 (lettre du 19 mai 1993 ; voir aussi : L. B. Kanter, in Painting and illumination in early Renaissance Florence, 1300-1450, cat. exp. New York, Metropolitan Museum, 1994, n° 29a). A.-Ch.-H. His de La Salle (L. 1333) ; Etats des dessins... His de La Salle..., n°413 (Lorenzo Monaco) - Don en 1878.

Exposition

L. Both de Tauzia, Notice supplémentaire des dessins..., exposés au Louvre, Paris, 1879, n° 1576 - Cat. exp. Dessins florentins du Trecento et du Quattrocento, Paris, Musée du Louvre, 1952, n° 37