Une tête de boeuf et cinq têtes d'écureuil

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 19491, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Dénomination du bien

Élément d'ensemble

Titre

Une tête de boeuf et cinq têtes d'écureuil

Auteur / exécutant / collecteur

BOEL Pieter

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Anvers, 1622 ; Paris, 1674

Ecole

Flamande

Période de création / exécution

3e quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1668 entre, 1674 et

Matériaux et techniques

Sanguine, blanc (rehaut)

Mesures

H. en m 0,433 ; L. en m 0,296

Inscriptions

Paraphe d'un conservateur (face, revers), marque de musée (face)

Précisions sur les inscriptions

PARAPHE A.COYPEL (L.478) ; PARAPHE J.PRIOULT (L.2953) ; L.1886

Description

Sanguine, rehauts de blanc oxydé. Bords irréguliers ; lacune dans l'angle supérieur gauche

Sujet représenté

Représentation animalière (taureau, écureuil, tête d'animal)

Précisions sur le sujet représenté

Bologne Jean de oeuvre en rapport, Florence, Versailles, Musée national du château, oeuvre en rapport, Animal, boeuf, Animal, écureuil

Contexte historique

Genèse

Modèle de tapisserie

Historique – Objets associés

Exécuté pour la manufacture des Gobelins ; numéros d'inventaire des autres éléments : FL18 à FL229

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, saisie, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1690

Ancienne appartenance

Cabinet du Roi dernière provenance : Cabinet du Roi

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

'Longtemps attribué à Pieter Boel, ce dessin a été rendu à Le Brun par Lise Duclaux (annotation manuscrite sur le montage avec la date du 20 mars 1987) (...). On rapprochera de la tête de boeuf, celle du taureau en bronze exécuté à Florence dans le premier quart du XVIIè siècle d'après un modèle de Jean Bologne et provenant des collections royales (Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, MV 7741 ; cat. exp. Paris, 1999, n° 153). (...) Dans l'Inventaire général de 1692, une figure d'écureuil était mentionnée. (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2283, p. 649). Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) au verso et de Claude Delamotte (L. 478) au recto ; marque du musée (L. 1886 a).

Bibliographie

LUGT 1949 FL148