Dromadaires

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 19466, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Dromadaires

Auteur / exécutant / collecteur

LE BRUN Charles

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1619 ; mort en 1690

Ecole

Française

Anciennes attributions

Ancienne attribution : BOEL Pieter

Période de création / exécution

17e siècle

Matériaux et techniques

Pierre noire, blanc (rehaut), papier (beige), craie blanche, craie blanche (rehaut)

Mesures

H. en m 0,290 ; L. en m 0,445

Description

Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige

Sujet représenté

Représentation animalière (dromadaire)

Précisions sur le sujet représenté

Boel Pieter, Le Brun, Charles, Conférence sur la physiognomonie

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, saisie, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1690

Ancienne appartenance

Cabinet du Roi dernière provenance : Cabinet du Roi

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Ce dessin provenant de l'atelier de Le Brun faisait partie des deux cent-six morceaux d'animaux, dessinez par le s. Boels mentionnés dans le Scellé et inventaire après décès de Le Brun (Jouin, 1889, p. 731, n° 220). Il a été classé, avec cet ensemble, dans le fonds de Pieter Boel et inventorié par F. Lugt (n° 45). Toutefois, il n'est pas dans la manière de l'artiste flamand et il convient de le redonner à Le Brun. Les deux études de dromadaires ont été probablement dessinées sur le vif, dans la perspective des illustrations de la conférence sur la Physiognomonie'. On trouve en effet des similitudes avec les têtes de chameaux regroupées dans l'album avec les têtes d'hommes inspirées de cet animal (cf. notamment n°. 2122 à 2129). (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 3020, p. 848). Numéro Lugt-Demonts pour l'ancien classement dans les dessins flamands : 45 Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe d'A. Coypel (L. 478).