Epagneul

Identification du bien culturel

N°Inventaire

INV 19427, recto

Domaine

dessin

Dénomination

Double face, élément d'ensemble

Titre

Epagneul

Précision auteur

Anvers, 1622 ; Paris, 1674

Ecole-pays

Flamande

Période de création

3e quart 17e siècle

Millésime de création

1668 entre, 1674 et

Matériaux - techniques

Papier (chamois), pierre noire, sanguine, papier (beige), craie blanche (rehaut), craie blanche

Mesures

H. en m 0,292 ; L. en m 0,269

Inscriptions

Paraphe d'un conservateur (face, revers), marque de musée (face)

Précisions inscriptions

PARAPHE A.COYPEL (L.478) ; PARAPHE J.PRIOULT (L.2953) ; L.1886

Description

Sanguine, pierre noire, quelques rehauts de craie blanche, sur papier beige. Bords irréguliers avec lacunes

Sujet représenté

Représentation animalière (chien)

Précisions sujet représenté

Boel Pieter, Méléagre, Le Brun, Charles, Méléagre présente à Atalante la dépouille du sanglier de Calyd, Histoire de Méléagre

Contexte historique

Genèse

Modèle de tapisserie

Historique

Exécuté pour la manufacture des Gobelins ; numéros d'inventaire des autres éléments : FL18 à FL229

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, saisie, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date acquisition

1690

Ancienne appartenance

Cabinet du Roi dernière provenance : Cabinet du Roi

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

'Ce dessin, classé jusqu'ici dans le fonds Pieter Boel, est bien de la main de Le Brun. Il ne peut être mis en relation avec une composition connue. Certes deux épagneuls sont peints à gauche d'un des tableaux de l'Histoire de Méléagre : Méléagre présente à Atalante la dépouille de Calydon (cf. Inv. 30187), mais il ne semble pas que ce dessin, sans doute plus tardif, puisse être rattaché à cette oeuvre. (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 3026, p. 849). Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) et d'A Coypel ; marque du musée (L. 1886).

Bibliographie

LUGT 1949 FL40