Trois statues antiques de femmes drapées

Identification du bien culturel

N°Inventaire

INV 22652, recto

Domaine

dessin

Titre

Trois statues antiques de femmes drapées

Précision auteur

Né en 1504 ; mort en 1570

Ecole-pays

Bolonaise

Anciennes attributions

Anciennes attributions : ANONYME ITALIEN ; attribué à : HEEMSKERCK Maerten Jacobsz. van

Période de création

16e siècle

Matériaux - techniques

Plume, encre brune

Mesures

H. en m 0,213 ; L. en m 0,298

Description

Plume et encre brune. Inscription à la plume et à l'encre brune, en bas au centre :inel Giardino del cardinal di Siena p[iedi] .5' et, sur la base de la statue de droitee piedi (... ?). Angles et bord droit déchirés et complétés à la plume et à l'encre brune. Collé en plein

Précisions sujet représenté

Isis, Cléopâtre, Victoire, Cérès, Berlin, Antikensammlung, oeuvre en rapport, Rome, Vatican, Museo Chiaramonti, oeuvre en rapport, Tivoli, Villa Hadriana, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, oeuvre en rapport, Stockholm, Nationalmuseum, oeuvre en rapport, Antique, Artémis Colonna, mascarade, Renommée

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, saisie révolutionnaire, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date acquisition

1793

Ancienne appartenance

Saint-Morys ?

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Rangée parmi les feuilles des artistes anonymes italiens par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis classée à Maerten van Heemskerck par F. Reiset (Inv. ms), cette étude a été rejetée du catalogue de cet artiste par L. Preibisz (Martin van Heemskerck, Leipzig, 1911, p. 103). Encore cataloguée parmi les dessins faits à sa manière par F. Lugt (Inventaire général des dessins des écoles du nord, Paris, 1968, n°247), elle a été rendue à Primatice par D. Cordellier (1998, note ms au verso du montage ; cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Musée du Louvre, 2004, n°36). On peut reconnaître dans l'étude au centre de la feuille une statue du type de L'Artémis Colonna à Berlin (Antikensammlung, K 243 ; Beischreibung der Skulpt. n°59). L'étude dessinée à droite a été identifiée par M. Gelussi (2003, voir le dossier de la documentation du Cabinet des Dessins) comme une Isis ou une Cléopatre VII vêtue comme Isis réputée provenir de la Villa Adriana à Tivoli, aujourd'hui au Museo Chiaramonti (Vatican). Dans différentes inventions de Primatice on retrouve les mêmes figures. Celle du centre apparaît dans un dessin à Londres (British Museum, Inv. 1946-7-13-46) et la partie inférieure de celle de droite a servi de point de départ pour concevoir un costume de Renommée ou de Victoire destiné à une mascarade (Stockholm, Nationalmuseum, Inv. 852/1863 ) et une Cérès (Louvre, Inv. 8691) Pour une notice et une bibl. voir : D. Cordellier, op. cit. n°36 Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys (?) ; selon Labbé et Bicart-Sée, 1987 - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L. 1886).

Exposition

Cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, Musée du Louvre, 2004, n° 36