SALVIATI Francesco (d'après), anonyme : Guerriers pesant leur butin

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 21148, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Guerriers pesant leur butin

Auteur / exécutant / collecteur

SALVIATI Francesco (d'après) ; anonyme

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

né vers 1509 ; mort en 1563

Ecole

florentine

Anciennes attributions

ancienne attribution : ANONYME FLAMAND fin XVIe s

Période de création / exécution

Période de l’original copié

16e siècle

Matériaux et techniques

plume, blanc (rehaut), lavis brun, encre brune, papier (bleu), pierre noire

Mesures

H. en m 0,181 ; L. en m 0,155

Description

Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, sur papier bleu. Mis au carreau à la pierre noire. Collé en plein

Précisions sur le sujet représenté

Brennus, Florence, Palazzo Vecchio, oeuvre en rapport, Brennus et la rançon de Rome

Contexte historique

Genèse

copie, oeuvre en rapport, dessin mis aux carreaux

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de l'Etat, saisie révolutionnaire, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1793

Ancienne appartenance

Saint-Morys dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Anciennement attribué à un anonyme flamand, ce dessin a été identifié par C. Monbeig Goguel (Inventaire général des dessins italiens, I : Maîtres toscans nés après 1500, morts avant 1600, Vasari et son temps, Paris, 1972, n° 173) comme une dérivation du groupe de droite de la peinture réalisée par F. Salviati dans la Sala delle Udienze du Palazzo Vecchio (Florence), représentant Les Gaulois payant leur tribut'. Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune, sur le montage, en bas à gauche: Perin del Vaga et à droite: Ecole florentine - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).