Etudes pour un Moïse sauvé des eaux, et pour la Sibylle de Cumes

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 3910, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Etudes pour un Moïse sauvé des eaux, et pour la Sibylle de Cumes

Ecole

Romaine, ombrienne

Anciennes attributions

Copie d'après SANTI Raffaello ; Copie d'après VITI Timoteo

Matériaux et techniques

Plume, sanguine, encre brune

Mesures

H. en m 0,203 ; L. en m 0,276

Précisions sur le sujet représenté

Moïse, Pharaon fille de, Sibylle de Cumes, Viti Timoteo oeuvre en rapport, Calligraphic Forger oeuvre en rapport, Rome, Vatican, Logge di Raffaello, Rome, Vatican, Logge di Raffaello, oeuvre en rapport, Rome, Santa Maria della Pace, Rome, Santa Maria della Pace, oeuvre en rapport, Stockholm, National Museum, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, iconographie religieuse, Moïse sauvé des eaux, Moïse sauvé des eaux, sibylle

Contexte historique

Genèse

Copie, oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Ancienne appartenance

Saint-Morys

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Copie, d'après un dessin perdu, de deux compositions différentes : 1/ à la plume et encre brune, d'après une Découverte de Moïse par la fille de Pharaon (vers 1509-1512?), composition connue par des dessins de T. Viti au British Museum, di Calligraphic Folder au Louvre (Inv. 4348), et au Nationalmuseum de Stockholm. Ce sujet est repris avec de nombreuses variantes à la voûte de la VIIIe travée des Loges du Vatican. 2/ à la sanguine, d'après une étude perdue pour la Sibylle de Cumes, Chapelle Chigi, S. Maria della Pace, Rome. (Raphaël, son atelier, ses copistes, D. Cordellier, B. Py, 1992).