Hylas entraîné par une nymphe

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

RF 29733, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Hylas entraîné par une nymphe

Auteur / exécutant / collecteur

LIGOZZI Jacopo

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1547 ; mort en 1626

Ecole

Italie, vénitienne

Période de création / exécution

4e quart 16e siècle

Millésime de création / exécution

1598

Matériaux et techniques

Encre brune, lavis brun, plume, rehaut d'or, papier (lavé, brun), or

Mesures

H. en m 0,267 ; L. en m 0,399

Description

Plume et encre brune, lavis brun, rehauts d'or, sur papier lavé brun. Traces d'un encadrement à la plume et à l'encre brune et à l'or. Déchirure horizontale au centre. Annotation à la plume et à l'encre brune, en bas à droite :Jac : Ligozius Veron / s : M : Duc. / s. Etrur / ia Pict : / r inv. et del. Florentiae 1598. Collé en plein sur un panneau de bois

Précisions sur le sujet représenté

Hylas, Philippe II roi d'Espagne, Pratolino, Villa Pratolino, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Florence, Accademia, Hylas entraîné par une nymphe, Théocrite, Idylles, mythologies, Ligozzi, Jacopo, Philippe II recevant les ambassadeurs des Indes

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, donation, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1974

Ancienne appartenance

Vallardi, Giuseppe ; Pereire, André dernière provenance : Pereire, André

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

'Cette feuille évoque les goûts littéraires de Ligozzi, dont on trouve parfois un écho dans son oeuvre. (...) l'artiste était membre de l'Accademia degli Alterati Florence. Ce dessin était probablement préparatoire à un tableau destiné à un particulier. L'inscription n'est pas de la main de l'artiste, mais la date 1598, qu'elle indique correspond assez bien au style du dessin ; celui-ci rappelle le grand tableau Philippe II recevant les ambassadeurs des Indes, peint par Jacopo pour le décor éphémère mis en place à Florence à cette date pour commémorer la mort de Philippe II d'Espagne. Il y a des incongruités dans la pose d'Hylas, dans la torsion maniérée de son corps, alors que le rendu du paysage, malheureusement en partie effacé, devait être superbe, avec les embarcations vues en raccourci qui rappellent la Vue de l'île d'Elbe des Offices (Gabinetto Disegni e Stampe, Inv. 92 O) peinte à l'intérieur de L'Apennin, le géant réalisé par Jean de Bologne à Pratolino. (L. Conigliello, Ligozzi, Paris, Musée du Louvre, 5 Continents, 2004, (Cabinet des dessins), n° 14-15, p. 70). En bas, inscription et la date de 1598. Pereire André fit en 1949 une importante donation, sous réserve d'usufruit auquel il renonça en 1974. Cette scène est tirée de Théocrite, Idylles, 13. F. Viatte, Inventaire général des dessins italiens, III. Dessins toscans : XVIe- XVIIe siècle, I, 1560-1640, Paris, 1988, n° 243 G. Vallardi (L. 1223) ; A. Pereire ; legs de 1949 ; entré au Louvre en 1974 ; marque du Musée (L. 1886).

Exposition

'Ligozzi, Paris, Musée du Louvre, 26 janvier - 25 juin 2004, n° 14-15, p. 70.