Projet de tombeau pour un maréchal de France

Identification du bien culturel

N°Inventaire

RF 29496, recto

Domaine

dessin

Titre

Projet de tombeau pour un maréchal de France

Précision auteur

Né en 1730 ; mort en 1809

Ecole-pays

Française

Période de création

4e quart 18e siècle

Millésime de création

1775

Mesures

H. en m 0,446 ; L. en m 0,350

Description

Plume et encre noire, sur traits à la pierre noire, lavis gris et brun, rehauts d'aquarelle jaune et rouge, double filet noir et rose. Signé en bas, à gauche, à la plume et encre noire :Pa. fé. 1775. Sur le soubassement, inscription à la plume, encre noire et lavis gris, sur une feuille collée au centre sous les armoiries :D. O. M/ CI GIT TRES HAUT ET TRES PUISSANT/ SEIGNEUR LE DUC DE [pas de nom] PREMIER BARON E /GOUVERNEUR POUR LE ROI DES VILLE/ F. CITADEL (sic) DE STRASBOURG GRAND /CHAMBELLAN. MARECHAL DE FRANCE/ CHEVALIER DES ORDRES DU ROI/ MORT LE MAI MDCCLXXII. Collé en plein

Sujet représenté

portrait

Précisions sujet représenté

Strasbourg, oeuvre en rapport, homme, portrait, tombeau

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, donation, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date acquisition

1946

Ancienne appartenance

Cailleux, Galerie ; Cailleux, Paul dernière provenance : Cailleux, Paul

Informations complémentaires

Commentaires

Les couleurs sur le dessin indiquent de manière assez allusive dans quels matériaux réaliser le monument : le sarcophage pourrait être en marbre blanc tacheté de gris ; la console qui le supporte, formant le fond de l'épitaphe, en marbre rouge ; l'écu armorié et la guirlande, ainsi que les écailles de la console, l'intérieur des pilastres et les oves, en marbre jaune ; la figure masculine avec ses traces de couleur brune, y compris sur la main serait traîtée en bronze. Les motifs des casques à la plume et encre noire, et à la pierre noire, dessinés en haut du dessin orneraient les écoinçons d'un arc de chapelle funéraire. La feuille est entourée - sous l'actuel montage - d'un joli filet rosé sans doute de la main de l'artiste. (Louvre, 1997-1998) Malgré les hypothèses d'identification, le personnage est inconnu 'Ce projet est proche d'une maquette de terre cuite donnée au Louvre par M. Paul Cailleux en même temps qu'il offrait ce dessin. (C. Legrand (sous la dir. de), Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 13, p. 17.) P. Cailleux ; don en 1946 (L. 1886 a).

Exposition

La Sculpture française du XIIe au XIXe siècle, Paris, Galerie Seligmann, 1932, n° 60 - Esquisses, maquettes, projets et ébauches de l'Ecole française du XVIIIe siècle, Paris, Galerie Cailleux, 1934, n° 163 bis - L'Art français au XVIIIe siècle, Copenhague, Palais Charlottenborg, 1935, n° 653 - Dessins de sculpteurs de Pajou à Rodin, Paris, musée du Louvre, 1964, n° 1, pl. I - J.D. Draper & G. Scherf, Pajou, Sculpteur du Roi, 1730-1809, Paris, Musée du Louvre, 1997-1998, n°56, p.148.