Portrait de la duchesse de Fitz-James, née de Thiard de Bissy

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

RF 5068, recto

Domaine (catégorie du bien)

miniature

Dénomination du bien

Boîte (ronde)

Titre

Portrait de la duchesse de Fitz-James, née de Thiard de Bissy

Auteur / exécutant / collecteur

MOSNIER Jean Laurent

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né entre 1743-1744 ; mort en 1808

Ecole

Française

Période de création / exécution

4e quart 18e siècle

Millésime de création / exécution

1781 vers

Matériaux et techniques

Ivoire

Mesures

H. en m 0,065 ; L. en m 0,065

Description

Miniature sur ivoire

Sujet représenté

Portrait

Précisions sur le sujet représenté

Fitz-James duchesse de, Thiard de Bissy duchesse de Fitz-James, Chaulnes duchesse de, Danloux Henri-Pierre, oeuvre en rapport, Montjustin, château, oeuvre en rapport, portrait

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, donation, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1920

Ancienne appartenance

Ancienne(s) appartenance(s) : Doistau, Félix dernière provenance : Doistau, Félix

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Le modèle était autrefois identifié avec la duchesse de Chaulnes. Il s'agit d'une réplique, avec variantes, de la miniature RF 4307, datée de 1781. A comparer avec le portrait de Mme Fitz-James par Henri-Pierre Danloux, conservé au château de Montjustin 169 miniatures et 1 camée donné par Félix Doistau, exposés à la Bibliothèque Nationale du 15 mai au 15 octobre 1906 et prêtés au Louvre le 16 octobre 1906. Voir le livre des Prêts et Dépôts faits au Musée.

Exposition

Cat. exp. Miniatures, gouaches, estampes en couleurs françaises et anglaises (1750-1815), Paris, Bibliothèque Nationale, 1906, n. 365 ; Musée du Louvre, Catalogue de la collection Félix Doistau, miniatures des XVIIIe et XIXe siècles, par L. Demonts, Paris, 1922, n. 111.