Deux enfants nus

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 6535, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Deux enfants nus

Auteur / exécutant / collecteur

MAZZUOLA Francesco (attribué à)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1503 ; mort en 1540

Ecole

Lombarde

Période de création / exécution

1ère moitié 16e siècle

Matériaux et techniques

Plume, sanguine, encre brune, lavis brun

Mesures

H. en m 0,160 ; L. en m 0,100

Description

Plume et encre brune, lavis brun, sanguine. Collé en plein

Précisions sur le sujet représenté

Paris, Ecole des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, oeuvre en rapport, Budapest, Szépmüveszeti Mùzeum, oeuvre en rapport, putto

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1671

Ancienne appartenance

Jabach, Everhard ; Cabinet du Roi dernière provenance : Jabach, Everhard

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Identifié par A. E. Popham (Catalogue of the drawings of Parmigianino, 3 vol., New Haven et Londres, 1971, n° 492) comme une oeuvre de jeunesse de Parmigianino ou comme une copie d'après une gravure de l'artiste. L'autographie de la feuille a été mise en doute par D. De Grazia ['Correggio and his legacy : Sixteenth century Emilian drawings, cat. exp. (Washington, National Gallery of Art, 1984), Washington, 1984, p. 143 note n° 8], qui y a vu une copie d'après l'artiste. Plus récemment W. R. Rearick (Il disegno veneziano nel Cinquecento, Milan, 2001, p. 101) a proposé son attribution à F. Salviati et l'a rapproché des Inv. 1642 et 1644 du Louvre, d'un autre dessin conservé à Paris (Ecole des Beaux-Arts, n. E. B. A., 348) et d'une feuille à Budapest (Szépmüvészeti Múzeum, n. 348a). E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, III, n° 402 (Parmesan) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).