Moitié gauche d'un cartouche avec symboles macabres

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 5040, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Moitié gauche d'un cartouche avec symboles macabres

Auteur / exécutant / collecteur

LIGOZZI Jacopo

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1547 ; mort en 1626

Ecole

Italie, vénitienne

Période de création / exécution

16e siècle, 17e siècle

Matériaux et techniques

Plume, encre brune, lavis brun, pierre noire, pierre noire (trace)

Mesures

H. en m 0,258 ; L. en m 0,160

Description

Plume, encre brune, lavis brun. Traces de pierre noire

Sujet représenté

Ornementation (animal fabuleux, allégorie, mort, crâne)

Précisions sur le sujet représenté

Allégorie de la Mort, Amour bandant son arc, Memento mori

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, saisie révolutionnaire, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1793

Ancienne appartenance

Saint-Morys ; Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Le dessin était anciennement placé sur le même montage que l'Inv. 5041 'Cette oeuvre fait partie d'une série de cartouches à sujets pour la plupart macabres, comprenant les feuilles Inv. 5040, 5041, 5042, 5043 et 5044 du Louvre, les feuilles Inv-Nr. 217, 218, 219 et 220 de l'Albertina, un dessin passé en 1983 sur le marché londonien et représentant L'Amour tendant son arc (Colnaghi, juin-juillet 1983, no 11) et un cartouche avec les attributs d'un cardinal signalé par Françoise Viatte et actuellement conservé au musée des Arts décoratifs de Paris. On peut également rapprocher de ces dessins le projet de frontispice n. 424 Orn des Offices. On ignore si ces memento mori étaient liés à une commande ou si Jacopo Ligozzi les élaborait comme des projets à part entière. Françoise Viatte, considérant la présence de la couronne des Habsbourg sur la feuille Inv. 5043, avance l'hypothèse d'une commande impériale. (...) Les deux Natures mortes de sujets macabres de la collection anglaise Aberconway, à Bodnant, qui datent de 1604, sont emblématiques de cette veine. (...) Ce crâne hurlant, avec sa longue chevelure agitée par le vent, reprend, en un plan rapproché, un détail inquiétant du dessin Inv. 5039. (L. Conigliello, Ligozzi, Paris, Musée du Louvre, 5 Continents, 2004, (Cabinet des dessins), n° 30-31, 32, p. 74, 75) F. Viatte, Inventaire général des dessins italiens, III. Dessins toscans XVIIe- XVIIIe siècle, I, 1560-1640, Paris, 1988, n° 238 Ch.-P. de Saint-Morys -- Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886 et 1955).

Exposition

A. M. Petrioli Tofani, Il primato del disegno. Firenze e la Toscana dei Medici nell'Europa del Cinquecento, Florence, 1980, n° 284 - Liggozzi, Paris, Musée du Louvre, 26 janvier - 25 juin 2004, n° 32, p. 75.