Vieillard assis, de face

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 5022, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Vieillard assis, de face

Auteur / exécutant / collecteur

LIGOZZI Jacopo

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1547 ; mort en 1626

Ecole

Italie, vénitienne

Période de création / exécution

16e siècle, 17e siècle

Matériaux et techniques

Plume, rehaut d'or, encre brune, lavis brun, blanc (rehaut), papier (lavé, brun)

Mesures

H. en m 0,266 ; L. en m 0,210

Description

Plume et encre brune, lavis brun, sur papier lavé brun. Traces de rehauts de blanc, rehauts d'or appliqués au pinceau. Annotation de la main de l'artiste, à la plume et à l'encre brune, en bas à droite, sur le socle de la colonne :fv. di mard.' Lacune dans la partie centrale de la feuille. Oxydations

Précisions sur le sujet représenté

Mardochée, Aman, Esther, Xerxès, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Lille, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Suse, iconographie religieuse, Ancien Testament, Mardochée devant Assuérus

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1671

Ancienne appartenance

Jabach, Everhard ; Cabinet du Roi dernière provenance : Jabach, Everhard

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

'C'est Morel d'Arleux qui a identifié cette figure comme étant Mardochée, personnage biblique, oncle et père adoptif d'Esther, qui fut comblé d'honneurs par le roi Xerxès Ier pour avoir déjoué un complot contre lui : vêtu d'habits princiers, la tête ceinte d'un diadème royal, il fut conduit à cheval sur la place de la ville de Suse (Esther 6, 6-11). La scène occupe l'angle supérieur gauche de la composition. En 1988, Françoise Viatte a mis celle-ci en rapport avec un dessin de même sujet conservé au British Museum (Inv. Pp-3-204 ; N. Turner, Florentine Drawings of the Sixteenth Century, cat. exp. (Londres, 1986), Londres, 1986, n° 174) et avec une troisième étude, malheureusement détourée, conservée au musée des Beaux-Arts de Lille. Cette dernière, bien que de qualité moindre que les deux autres, est certainement de la main de l'artiste, et elle se rapporte au même projet (Renaissance et Baroque. Dessins italiens du musée des Beaux-Arts, cat. exp. (Lille, 1989-1990), Lille, 1989, n° 52). (L. Conigliello, Ligozzi, Paris, Musée du Louvre, 5 Continents, 2004, (Cabinet des dessins), n° 10, p. 69) F. Viatte, Musée du Louvre, Cabinet des dessins, Inventaire général des dessins italiens, III. Dessins toscans XVIeXVIIIe siècle, I, 1560-1640, Paris, 1988, n° 248 E. Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, I, n° 227 (Ligozzi) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671.

Exposition

'Ligozzi, Paris, Musée du Louvre, 26 janvier - 25 juin 2004, n° 10, p. 69.