Saint François à genoux

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 7813, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Saint François à genoux

Auteur / exécutant / collecteur

CARRACCI Ludovico (d'après) ; anonyme

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1555 ; mort en 1619

Ecole

Bolonaise

Période de création / exécution

4e quart 16e siècle

Millésime de création / exécution

1588 vers

Période de l’original copié

4e quart 16e siècle, 1er quart 17e siècle

Matériaux et techniques

Sanguine

Mesures

H. en m 0,318 ; L. en m 0,223

Description

Filigrane

Sujet représenté

Figure (saint François d'Assise, agenouillé, de dos, draperie)

Précisions sur le sujet représenté

Iconographie religieuse, Saint François d'Assise en prières,

Contexte historique

Genèse

Copie, oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1671

Ancienne appartenance

Jabach, Everhard ; Cabinet du Roi ; Des Neux et De La Noue dernière provenance : Jabach, Everhard

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Copie d'atelier d'après un dessin préparatoire (disparu) de Ludovico pour La Madonna dei Bergellini. (C. Loisel, Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci, Paris, RMN, 2004, n° 9, p. 99) La Madone dei Bargellini, datée 1588, est conservée à la Pinacoteca Nazionale de Bologne. Il s'agit d'une commande de la famille Bargellini pour la cappella Boncompagni de la Chiesa dei Santi Giacomo e Filippo (ou Monache Convertite), à Bologne (Mickaël Szanto, Du cabinet des frères Israël et Christophe Desneux aux collections de François de La Noüe, mise au point sur l'historique des dessins Desneux de La Noüe', Revue du Louvre, la Revue des Musées de France, n° 4, 2002, p. 50-59) F. de La Noüe (mort en 1656), numérotation au verso, à la plume et encre brune : xxxby et paraphe (L. 3014 et 3015) ; E. Jabach (L. 2959) ; dessin dit du rebut ; acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marque du musée (L. 1886).