San Bernardino da Carpi

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 7715, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

San Bernardino da Carpi

Auteur / exécutant / collecteur

CARRACCI Ludovico

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1555 ; mort en 1619

Ecole

Bolonaise

Période de création / exécution

1er quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1619 vers

Matériaux et techniques

Plume, sanguine, encre brune, gouache (blanche, rehaut), collé en plein

Mesures

H. en m 0,340 ; L. en m 0,226

Description

Sanguine, plume et encre brune et rehauts de gouache blanche ; important repentir pour la figure du saint sur un papier découpé et rapporté. Collé en plein sur un montage E. Jabach

Précisions sur le sujet représenté

Bernardin de Sienne saint, Jésus-Christ, Vierge Marie, Christ, Marie sainte, Correggio, Carpi, Carpi, San Bernardino, Carpi, San Bernardino, oeuvre en rapport, Paris, Notre-Dame de Paris, oeuvre en rapport, Windsor, Windsor Castle, The Royal Library, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, iconographie religieuse, Saint Bernardin de Sienne sauvant Carpi, Carracci, Ludovico, San Bernardino da Siena sauvant la cité de Carpi

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1671

Ancienne appartenance

Jabach, Everhard ; Cabinet du Roi ; Este, collection d' dernière provenance : Jabach, Everhard

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Etude pour un tableau représentant San Bernardino da Siena sauvant la cité de Carpi, signé et daté par Ludovico de 1619. Exécuté pour la Chiesa San Bernardino à Carpi, il est aujourd'hui conservé à Notre-Dame de Paris, après être passé dans la collection des ducs d'Este à Modène. Le dessin du Louvre a été fortement retouché par Michel II Corneille, et son aspect est moins convaincant que celui de l'autre étude d'ensemble à Windsor (Wittkower, 1952, n° 2), cependant le papier rapporté, avec un repentir sur la tête du saint, marque bien son statut d'original. Une autre feuille, aux Uffizi sous le nom de Correggio, n° 679E, semble préparer le groupe de la Vierge et des anges dans la partie haute de la composition dont le tableau a été amputé. (C. Loisel, Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci, Paris, RMN, 2004, n° 86, p. 125) Bodmer, 1934, p. 58, pl. 54 ; Bodmer, 1939, p. 153, n° 132 ; Wittkower, 1952, sous n° 2 ; Blunt, 1971, p. 68 ; Bohn, 1982, p. 321, n° 195, fig. 236 ; Feigenbaum, 1984, p. 127-128, 481, n° 155, fig. 233 ; Bohn, 1987, p. 219-220, pl. 6 ; Brogi, 2001, p. 241 E. Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, Escholle de Carrache et Moderne, IV, n° 225 (Louis Carrache) ; acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; marques du musée (L. 1899) et (L. 2207).

Exposition

Dessins des Carrache, Paris, Musée du Louvre, 1961, n° 15.