La Sainte Trinité adorée par la Vierge, st Charles Borromée et st François

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 7691, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

La Sainte Trinité adorée par la Vierge, st Charles Borromée et st François

Auteur / exécutant / collecteur

CARRACCI Ludovico

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1555 ; mort en 1619

Ecole

Bolonaise

Période de création / exécution

1er quart 17e siècle

Millésime de création / exécution

1600 vers, 1619 vers

Matériaux et techniques

Plume, blanc (rehaut), lavis gris, encre noire, gouache (blanche, rehaut), gouache blanche, collé en plein

Mesures

H. en m 0,254 ; L. en m 0,199

Description

Plume et encre noire, lavis gris et rehauts de gouache blanche. Collé en plein sur un montage E. Jabach

Précisions sur le sujet représenté

Jésus-Christ, Vierge Marie, Dieu, Saint-Esprit, Christ, Charles Borromée saint, François d'Assise saint, François saint, oeuvre en rapport, Windsor, Windsor Castle, oeuvre en rapport, iconographie religieuse, Crucifixion, Christ en croix adoré par des saints, Dieu soutenant le Christ en croix, ange, Sainte Trinité

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1671

Ancienne appartenance

Jabach, Everhard ; Cabinet du Roi dernière provenance : Jabach, Everhard

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

La Sainte Trinité adorée par la Vierge, saint Charles Borromée et saint François au-dessus d'un paysage. Cette composition est connue par une autre version, à Windsor, considérée comme une ouvre d'école par Wittkower (The Drawings of the Carracci in the Collection of Her Majesty the Queen at Windsor Castle, Londres, 1952, n° 57). La villa entourée d'un parc semble correspondre à un paysage réel. En dépit de la similitude de composition avec l'Inv. 8904/cat. 23, il semble impossible d'accepter une datation équivalente. (C. Loisel, Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci, Paris, RMN, 2004, n° 42, p. 111) H. Bodmer, Ludovico Carracci, Burg bei Magdeburg, 1939, p. 152, n° 115 ; R. Wittkower, The Drawings of the Carracci in the Collection of Her Majesty the Queen at Windsor Castle, Londres, 1952, sous n° 57 E. Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, IV, IV, Escolle de Carrache et Moderne : n° 184 (Louis Carrache) ; acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; marques du musée (L. 1899 et L. 2207).