Scènes mythologiques : Mars et Vénus surpris dans les bras l'un de l'autre

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 7105, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Scènes mythologiques : Mars et Vénus surpris dans les bras l'un de l'autre

Auteur / exécutant / collecteur

CARPI Girolamo da (attribué à)

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1501 ; mort vers 1556

Ecole

Bolonaise

Anciennes attributions

Ancienne attribution : CARPI Girolamo da

Période de création / exécution

16e siècle

Matériaux et techniques

Plume, encre brune, lavis brun, pierre noire

Mesures

H. en m 0,204 ; L. en m 0,152

Description

Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire. Collé en plein

Précisions sur le sujet représenté

Mars, Vénus, Diane, Mercure, Apollon, Vulcain, Argos, Davent Léon, Primaticcio Francesco, Polidoro da Caravaggio, Dijon, musée, oeuvre en rapport, Rome, Farnesina, oeuvre en rapport, mythologies, Mercure et Argus, Char d'Apollon, Forge de Vulcain, Mercure, Mars et Vénus, Amours des Dieux

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, musée du Louvre département des Arts graphiques

Ancienne appartenance

Saint-Morys

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Traditionnellement considéré comme un original de Girolamo da Carpi par Saint-Morys, [J. Labbé, L. Bicart-Sée, La collection Saint-Morys au Cabinet des Dessins du Musée du Louvre (II) : Répertoire des dessins, Paris, 1987, p. 164] et par Morel d'arleux (Inv. ms), puis classé parmi les feuilles attribuées à l'artiste par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été considéré par Ch. L. Frommel (Baldassare Peruzzi als Maler und Zeichner, in Beiheft zum Römischen Jahrbuch für Kunstgeschichte, 1967/68, Band 11, Bibliotheca Hertziana, Rome), comme une copie d'après une des fresques de Baldassarre Peruzzi, qui décoraient la façade de la Villa de la Farnesina, à Rome (voir aussi L. Zentai,On Baldassarre Peruzzi's compositions engraved by the Master of the Die, in Acta Historiae Artium, Academiae Scientiarum Hungariae, t. XXIX, fasc. 1-4, 1983, p. 72-73 et note n° 75). A rapprocher d'un dessin conservé à Dijon (Musée, n° 45) sans doute d'après une composition en clair-obscur de Polidoro da Caravaggio (repr. in L. Ravelli, Polidoro Caldara da Caravaggio, Bergame, 1978, n° 376) et d'un feuille passée en vente chez Christie's (Dessins anciens et du 19ème siècle, Paris, 18 mars 2004), tout à fait similaire à la partie supérieure du dessin, gravée par Léon Davent et inspirée par Primatice (selon A. Bartsch, 33, 36).