Femme vue en buste, de profil, coiffée d'un diadème surmonté d'un rouget

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

INV 1074, recto

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Femme vue en buste, de profil, coiffée d'un diadème surmonté d'un rouget

Auteur / exécutant / collecteur

LIGOZZI Jacopo

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

Né en 1547 ; mort en 1626

Ecole

Italie, vénitienne

Anciennes attributions

Attribué à : COSIMO Piero di

Période de création / exécution

16e siècle, 17e siècle

Matériaux et techniques

Plume, encre brune, lavis brun, pierre noire, papier (beige), papier (lavé)

Mesures

H. en m 0,218 ; L. en m 0,153

Description

Plume et encre brune, lavis brun, tracé préparatoire à la pierre noire, sur papier lavé beige

Précisions sur le sujet représenté

Paris, Ecole des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Tête de femme, Animal, rouget

Contexte historique

Genèse

Oeuvre en rapport

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, saisie révolutionnaire, musée du Louvre département des Arts graphiques

Date d’acquisition

1793

Ancienne appartenance

Saint-Morys ; Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph ; Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de

Localisation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Informations complémentaires

Commentaires

Ce dessin a souffert et a été retouché. Etude pour une coiffure de théâtre ? Ce dessin, traditionnellement attribué à Piero di Cosimo, a été rendu à Jacopo Ligozzi par Anna Maria Petrioli Tofani en 1991. De grande qualité, il est sans aucun doute de la main de l'artiste. Le grand poisson à l'aspect monstrueux placé dans le haut de la coiffure est extrêmement original et rappelle beaucoup l'animal du dessin no 01438 de l'École nationale supérieure des beaux-arts. (...). Une étude analogue, mais d'inspiration moins originale, est conservée au Gabinetto Disegni e Stampe des Offices et porte la date 1612 (Inv. 1094 S). On ne saurait exclure qu'un dessin de ce genre soit lié à un des projets de coiffures pour des fêtes ou des représentations théâtrales, bien qu'à mon avis il est plus probable qu'il constitue une oeuvre d'art à part entière (...). Il est difficile de dater cette feuille, qui pourrait remonter à 1600 mais aussi correspondre au style de l'artiste dans les années 1620. (...). (L. Conigliello, Ligozzi, Paris, Musée du Louvre, 5 Continents, 2004, (Cabinet des dessins), n° 25, p. 73) A.J. Dezallier d'Argenville - Ch.P. de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marques du Louvre (L.1886-a et 2207).

Exposition

'Liggozzi, Paris, Musée du Louvre, 26 janvier - 25 juin 2004, n° 25, p. 73.