LAGRENEE Jean-Jacques, manufacture de Sèvres : Coupe

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2011.3.691 ; Section D.S.8.1798 N°14 (Ancien numéro) ; R2 Dossier Lagrenée (Ancien emplacement) ; Armoire R / Tiroir R2 (Ancien emplacement)

Domaine (catégorie du bien)

dessin

Titre

Coupe

Auteur / exécutant / collecteur

LAGRENEE Jean-Jacques ; manufacture de Sèvres

Précisions / auteur / exécutant / collecteur

LAGRENEE : Paris (75), 1739 ; Paris (75), 1821 manufacture de Sèvres : fondée en 1756

Ecole

France, Sèvres

Période de création / exécution

4e quart 18e siècle

Millésime de création / exécution

1795

Matériaux et techniques

graphite, gouache, lavis, papier

Mesures

Hauteur 28.3 ; Largeur 46.3

Inscriptions

numéro d'inventaire, numéro d'inventaire, marque

Précisions sur les inscriptions

numéro d'inventaire, en haut, à l'encre : S.8.1798 . N°14 ; numéro d'inventaire, au dos, à l'encre : Porcelaine De Sèvres P . F . N.13. N.142. ; marque estampée, recto, à l'encre : Manufacture Nationale de Sèvres, Bibliothèque

Etat du bien

Bon état

Sujet représenté

représentation scientifique, représentation d'objet (coupe) ; ornementation (frise, guirlande, rinceau, fleur)

Précisions sur le sujet représenté

Coupe sur pied cylindrique, forme évasée à rebord très marqué, anses en formes de feuille, Décor de frises en camaïeu pourpre et, sous le rebord, de vases, feuilles et rinceaux en bleu, or et pourpre, Vase Lagrenée

Contexte historique

Genèse

projet de forme, projet de décor

Lieu de création / d’exécution / d’utilisation

France, Ile-de-France, Hauts-de-Seine, Sèvres (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de l'Etat, archives publiques, Sèvres - Cité de la céramique

Date d’acquisition

2011

Ancienne appartenance

Manufacture nationale de Sèvres

Localisation

Sèvres ; Sèvres - Cité de la céramique

Informations complémentaires

Bibliographie

Marc Sandoz; Les Lagrenée. II. Jean-Jacques Lagrenée le jeune, 1739-1821, Paris, 1988 (p. 112-119 et p. 255-260)