Berline d'apparat de la famille Caprara

Identification du bien culturel

N°Inventaire

CMV.45.021 ; CMV.54.D.1 (Autre numéro)

Dénomination

berline

Titre

Berline d'apparat de la famille Caprara

Précision auteur

GANDOLFI : Bologne, 1764 ; Bologne, 1834

Période de création

4e quart 18e siècle

Millésime de création

1789

Mesures

Hauteur en cm 275 ; Longueur en cm 560 ; Largeur en cm 215

Inscriptions

Date, signature

Précisions inscriptions

Daté et signé sur un des panneaux de gauche 'M. G. 1789'.

Description

Cette berline d'apparat est dotée d'une caisse à sept glaces, au décor peint par Mauro Gandolfi.

Etat du bien

Etat moyen

Précisions sujet représenté

Les peintures représentent, côté droit, l'histoire d'Iphigénie et côté gauche, l'histoire d'Hélène. Le panneau avant est décoré d'un groupe de vestales et le panneau arrière est orné de Vénus et Neptune. Décor de bois, plomb et bronze sculpté. La frise en ceinture est constituée d'un motif de fleurs et rubans enrichi de médaillons à l'antique. Les pieds corniers sont ornés, à cette hauteur de chimères ailées et aux quatre angles supérieurs, de sirènes ailées. L'impériale en bronze ciselé et doré est composée de motifs de feuilles d'acanthe encadrant alternativement caducées et trophées d'armes. Le train peint en rouge est relevé d'ornements et de filets sculptés et dorés. Les brancards de train à col-de-cygne sont ornés de motifs d'écailles et de dauphins. L'avant-train à rond soutient un trophée d'armes en ronde-bosse et le garde-crotte est sculpté d'un faune et d'une faunesse surmontés d'un aigle aux ailes déployées. L'arrière train est orné de deux sirènes en ronde-bosse. Les roues à bandage métallique sont dotées de rais carrés en balustres sont peintes en rouges et sculptées de rinceaux or. La suspension est à ressorts à la Dalesme, les soupentes de cuir blanc à décor de piqûres et broderie bleue. Le timon coudé est peint en rouge et orné de sculptures dorées. Elle a pour accessoires des harnais à deux, en cuir blanc, au décor de broderies bleues et de motifs décoratifs de bronze ciselé et doré.

Contexte historique

Historique

D'après l'autobiographie du peintre bolonais Mauro Gandolfi, cette berline aurait été réalisée sous sa direction. Il en aurait reçu commande du sénateur bolonais Carlo Caprara Montecuccoli (Bologne, 1755 - Milan, 1816), probablement à l'occasion de sa seconde nomination comme 'gonfaloniere' en 1790. La berline aurait ensuite appartenu au sénateur Davia, puis en 1900 à Hamburger frères à Paris et en 1945 à M. Guéreau. D'après la tradition, elle aurait servi à Bonaparte lors de son entrée à Bologne le 19 juin 1796 à l'occasion de la signature de la trêve de Bologne le 24 juin 1796.

Lieu de création/utilisation

Italie, Bologne (lieu de création)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de l'Etat, mode d'acquisition inconnu, Compiègne, musée national de la Voiture et du Tourisme

Date acquisition

1954 entrée matérielle

Ancienne appartenance

Collection privée

Informations complémentaires

Exposition

Exposition centennale des moyens de transport, Exposition universelle, Paris, 1900# Exposition de costumes anciens, Musée des Arts Décoratifs, Paris, 6 mai - 10 octobre 1909#De Bonaparte à Napoléon, sur les routes d'Europe. Exposition du musée national de la Voiture et du Tourisme, palais de Compiègne, 2005.

Berline d'apparat de la famille Caprara_0