Saint André

Identification du bien culturel

N°Inventaire

E.940.11

Domaine

sculpture

Titre

Saint André

Auteur

anonyme

Ecole-pays

Flandres

Période de création

16e siècle

Matériaux - techniques

pierre, taille

Mesures

Hauteur en cm 200 ; Largeur en cm 87 ; Profondeur en cm 69

Précisions inscriptions

Ni date ni signature

Contexte historique

Genèse

Objet en rapport

Historique

Cette statue de saint André se trouvait sur la façade occidentale, affirmant haut et fort l'ascendance bourguignonne de la fondatrice de Brou, Marguerite d'Autriche (fille de Marie de Bourgogne et petite-fille de Charles le Téméraire). Un autre saint André se trouve d'ailleurs dans la chapelle particulière de la princesse, à l'intérieur de l'église. Détruite par la foudre le 9 juin 1889, l'oeuvre fut déposée au Musée et reconstituée en 1983. Le Saint André est remplacé en façade par une copie réalisée en 1900 par le sculpteur Boette et installée sur la façade de l'église ; voir aussi : Philibert et son saint patron (E.940.13) , Ecce homo (Christ de douleur, ou Christ aux liens) (E.940.9)

Utilisation / Destination

décor d'architecture

Informations juridiques

Statut juridique

Bourg-en-Bresse, église

Lieu de dépot

Dépôt ; Bourg-en-Bresse ; musée de Brou

Informations complémentaires

Bibliographie

FERRETANT (abbé H.), 'Eglise de Brou. Guide express contenant une description de l'Eglise et du Cadran solaire', 7e éd., 1908 (p.26-27) Société d'Emulation et d'Agriculture de l'Ain, 'Annales', imprimerie du Courrier de l'Ain, Bourg-en-Bresse, 1912, octobre - novembre - décembre 1933, Bourg, 'Art religieux ancien' (n°1) SARDA (Marie-Anne), PHILIPPE (Magali), 'Le monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse', guide BNP Paribas, Paris 2005 (n°62, p.57)