Arbre à monnaies

Identification du bien culturel

N°Inventaire

99.5.1

Dénomination

modèle réduit

Appellation

Arbre cosmique ; arbre d'Immortalité ; arbre à monnaies

Titre

Arbre à monnaies

Période de création

1er siècle, 1er quart 2e siècle

Millésime de création

25 entre, 220 et

Epoque

époque Han

Mesures

Largeur : 40 cm ; Hauteur : 158.8 cm

Description

La base en terre cuite représente une montagne autour de laquelle, en sa partie inférieure, circule une frise d'éléphants et d'êtres surnaturels. En sa partie supérieure se tient un homme chevauchant un bélier et tenant le cylindre dans lequel est fiché le tronc d'arbre. Sur celui-ci, sont disposés cinq ours, associé au cinq étages des branches. Chaque branche est finement décorée de petits personnages mythiques, de créatures fantastiques et de sapèques (monnaies chinoise). Le faite de l'arbre est particulièrement décoré : s'ordonnant autour d'un disque bi , on y retrouve singe, crapaud, dragon, un immortel conduisant un éléphant portant sur son dos deux urnes. L'ensemble comporte une base en terre cuite moulée et polychrome à l'origine (traces de pigments noirs, rouges et blanc) dans laquelle est planté l'arbre. Entièrement démontable, il se compose d'un axe assez fin constitué de cinq segments tubulaire s’emboîtant les uns dans les autres. Chaque segment comporte une gouttière supérieure permettant l'insertion de quatre branches de bronze battu, et coulé finement ajouré.Ainsi l'arbre est-il constitué de cinq étages de quatre branches et couronné d'un imposante partie supérieure s'ordonnant en quatre parties autour d'un motif central, soit en tout vingt-neuf éléments de bronze. Oeuvre très fragile.

Contexte historique

Lieu de création/utilisation

Chine (lieu de création), Chine (lieu d'exécution), Chine (lieu d'utilisation)

Précisions lieu création

Chine du Sud-Ouest, Sichuan

Lieu historique

Asie orientale

Utilisation / Destination

pratique funéraire

Précisions utilisation

Le dépôt d'arbre à monnaies dans les tombes est une pratique funéraire caractéristique du Sichuan durant la période des Han postérieurs. Ce type d'offrande symbolise la fortune souhaitée pour le défunt dans l'au-delà et s'inscrit dans le vocabulaire conceptuel et formel taoïste.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété du département, achat, Alpes-Maritimes, musée départemental des arts asiatiques

Date acquisition

1999/12/22 acquis

Ancienne appartenance

Collection privée américaine

Informations complémentaires

Bibliographie

Jean-Paul Desroches (dir.), Genèse de l'empire céleste : dragons, phénix et autres chimères, Paris : Liénart, 293 p., p. 214. Susan N. Erickson, "Money Trees of the Eastern Han Dynasty", the Bulletin of the Museum of Far Eastern Antiquities, Stockholm, 66 (1995), p. 5-115.