Bracelet, (creux) (1)

Identification du bien culturel

N°Inventaire

2012.17.42

Dénomination

bracelet, (creux) (1)

Epoque

Hallstatt

Matériaux - techniques

bronze

Mesures

E. 21 mm, D. 97 mm, P. 153g (Extérieures)

Description

Bracelet fermé, de section ovalaire et creux, dont il manque une partie. Le diamètre d'ouverture est relativement petit (entre 56 et 64 mm). Le décor a été réalisé au repoussé et incisé. Il se compose en 2 panneaux identiques : 2 boules jumelées centrales sont encadrées de part et d'autre par un groupe de 9 incisions transversales. De part et d'autre, elles sont encadrées par 2 plages vierges de 5 mm de large et les séparant d'une bande rectangulaire chargée d'incisions longitudinales : ; Cette bande rectangulaire est elle-même divisée en 3 petites sections de 5 mm de large et de 23 mm de long séparées par 3 trois lignes incisées parallèles longitudinales. ; -1ère section (en partant du haut) : le décor est composé de 23 traits obliques de gauche à droite et du haut vers le bas ; ; -2e section : il est décoré de 23 traits obliques partant en sens inverse de la première section, donc de droite à gauche et du haut vers le bas ; ; -la 3e section possède un décor identique à la première, mais il est très usé (traces de frottement avec le brassard). L'effet d'optique permet de voir un motif en arêtes de poisson qui forme un zigzag. Ce décor se reproduit à l'identique sur le côté opposé du bracelet. ; Bracelet constitué par une plaque de bronze de 50 mm de large, dont les bords ont été rabattus par martelage vers l'intérieur. Deux types de décoration sont employés sur ce bracelet : la décoration au repoussé a été utilisée pour former les 4 boules ou bosses. Elles ont probablement été exécutées à l'aide d'un poinçon. Le reste du décor est incisé. Les incisions groupées par 9 qui bordent les boules jumelées, ont été effectuées avec une grande précision : la première incision, encadrant les boules, mesure 9 mm de long. Elle est suivie de 8 autres incisions, décalées d'un millimètre par rapport à la première. La régularité des traits incisés qui forme le motif en arête de poisson (un trait par millimètre donc 23 hachures sur 23 mm de large) est aussi remarquable. ; Après la mise en place du décor, la tôle a été certainement repliée sur un mandrin de bois de la forme du bracelet, disparu aujourd'hui. La couleur de la patine de ce bracelet est différente de celle des autres bracelets présents dans la collection Gleize. Il s'agit peut-être d'un alliage différent ou d'une importation (autre atelier non local).

Etat du bien

Bon : 11 décembre 2012

Sujet représenté

Contexte historique

Découverte / collecte

Inconnu (lieu de découverte) ; (OLLIVIER Antoine : 1823 - Saint-Ours ; 1905 - Digne-les-Bains, découvreur)

Informations juridiques

Statut juridique

Propriété de la commune, don, Barcelonnette, musée de la Vallée

Date acquisition

2012/10/24

Ancienne appartenance

Don manuel de GLEIZE Jean-Denis (2012) ; OLLIVIER Antoine (Docteur) (anciennes appartenances)

Informations complémentaires

Bibliographie

FOSSATI, Elisabeth, Les bronzes du docteur Gleize.. [mémoire]2012 HOMPS-BROUSSE, Hélène, Ancienne collection du docteur Antoine Ollivier (1823-1907).. in La Revue des Musées de France - Revue du Louvre, n° 2., avril 2014 [notice]. P. 4 BERARD Géraldine, Carte archéologique de la Gaule. Les Alpes-de-Haute-Provence. 04...Paris : ACADEMIE DES INSCRIPTIONS ET BELLES LETTRES : FONDATION MAISON DES SCIENCES DE L'HOMME, 1997. 566 p.

1/2
Bracelet, (creux) (1)_0