hache, (à ailerons) (1)

Identification du bien culturel

N°Inventaire, ancien(s) numéros(s), autres numéros, N° de dépôt

2012.17.15

Domaine (catégorie du bien)

archéologie

Dénomination du bien

hache, (à ailerons) (1)

Appellation

hache type Cazouls

Epoque / style / mouvement

bronze moyen, bronze final

Matériaux et techniques

bronze

Mesures

l. 121 mm, E. 39 mm, P. 317g (Extérieures)

Inscriptions

inscription

Précisions sur les inscriptions

' Well. X. 84 '. (transcription) ; en dessous de l?anneau latéral

Description

Hache massive rectangulaire et trapue possédant des ailerons terminaux et un anneau latéral. ; Le poids de cet objet nous confirme qu'il a été réalisé en métal. Mais sa surface ' enduite ' semble plutôt être la caractéristique d'un moulage imitant un aspect usé. Il s'agit probablement de la copie d'une hache à ailerons terminaux type de Cazouls, dont l'original faisait partie d'une autre collection particulière ou muséale. Ces copies sont assez fréquentes à la fin du XIXe siècle, surtout lorsque les objets ont des circonstances de découvertes extraordinaires.

Etat du bien

bon : 11 décembre 2012

Contexte historique

Genèse

copie

Découverte / collecte

inconnu (lieu de découverte) ; (OLLIVIER Antoine : 1823 - Saint-Ours ; 1905 - Digne-les-Bains, découvreur)

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, don, Barcelonnette, musée de la Vallée

Date d’acquisition

2012/10/24

Ancienne appartenance

don manuel de GLEIZE Jean-Denis (2012) ; OLLIVIER Antoine (Docteur) (anciennes appartenances)

Localisation

Barcelonnette ; musée de la Vallée

Informations complémentaires

Bibliographie

FOSSATI, Elisabeth, Les bronzes du docteur Gleize.. [mémoire]2012 HOMPS-BROUSSE, Hélène, Ancienne collection du docteur Antoine Ollivier (1823-1907).. in La Revue des Musées de France - Revue du Louvre, n° 2., avril 2014 [notice]. P. 4 BERARD Géraldine, Carte archéologique de la Gaule. Les Alpes-de-Haute-Provence. 04...Paris : ACADEMIE DES INSCRIPTIONS ET BELLES LETTRES : FONDATION MAISON DES SCIENCES DE L'HOMME, 1997. 566 p.